Un nouveau label énergie pour utiliser vos éco-chèques

Denis Closon / Isopix

Les consommateurs pourront utiliser des éco-chèques pour les appareils électroménagers dotés du nouveau label énergie européen, a décidé mercredi le Conseil national du Travail (CNT).

Depuis le 1er mars, le label énergie classique permettant aux consommateurs de mesurer les performances énergétiques des appareils électriques a été modifié sur les réfrigérateurs et congélateurs, les lave-vaisselles, les machines à laver et les écrans électroniques.

Le label classique comprenait un A avec des petits « + » et la nouvelle classification passe désormais de A à G pour mieux refléter l’évolution technique ainsi que les performances énergétiques des appareils actuels.

Après ce changement, le CNT a donc procédé à un examen approfondi des demandes d’ajouts et d’adaptations de la liste des produits et services pouvant être achetés avec des éco-chèques.

Conséquences…

Ceux-ci ne peuvent être utilisés que pour les machines à laver avec un label A et pour les lave-vaisselles avec un label A, B et C, précise Koen Cabooter de l’organisation patronale Unizo.

Pour les réfrigérateurs et les congélateurs ainsi que les écrans électroniques, les éco-chèques sont acceptés pour les catégories A, B, C et D, ont décidé les partenaires sociaux. Le système sera évalué en septembre.

La ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) est satisfaite de cet accord. « Il est tout à fait logique que les éco-chèques puissent désormais également être utilisés pour des produits bénéficiant d’un nouveau label énergétique », a-t-elle commenté.