Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 30 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Flandre renforce à son tour les mesures contre le coronavirus à trois jours du Comité de concertation

Logo Business AM
Crise du coronavirus

27/10/2020 | Kathy De Schrijver | 5 min de lecture

Jan Jambon (N-VA) - Isopix

Les gouverneurs flamands et le gouvernement de la Région se sont réunis ce mardi pour décider de mesures plus strictes contre le coronavirus. Le couvre-feu n’est pas allongé. Mais les activités de loisirs à l’intérieur sont directement visées.

Quatre jours après le dernier Comité de concertation, la Flandre a décidé que les mesures nationales n’étaient pas suffisantes et a décidé de renforcer la vis sur l’ensemble de son territoire. ‘Malgré les décisions prises, les chiffres continuent d’évoluer de manière inquiétante. Il faut donc resserrer les mesures’, a expliqué le ministre-Président flamand Jan Jambon. La Belgique est en effet le pays avec le taux d’incidence le plus élevé d’Europe.

Si vous habitez en Flandre, voici les règles que vous devrez respecter à partir de ce vendredi :

  • Les bâtiments culturels doivent fermer. Les événements culturels sont annulés. Les bibliothèques restent toutefois ouvertes.
  • Les courses ne peuvent pas être faites à plus de deux (ou un seul adulte avec des enfants).
  • Les marchés aux puces et les marchés de Noël sont interdits temporairement. Les marchés hebdomadaires peuvent continuer.
  • Maximum 40 personnes pour les cérémonies religieuses comme les mariages et les enterrements.
  • De Lijn pourra imposer des amendes aux personnes qui ne portent pas le masque dans ses véhicules.
  • Sport: les personnes de plus de 12 ans doivent pratiquer leur sport à l’extérieur avec max 4 personnes.
  • Dans les maisons de repos, les résidents ont le droit à une personne fixe et un contact supplémentaire qui peut changer toutes les deux semaines.
  • Les mouvements de jeunesse sont interdits pour les jeunes de plus de 12 ans. Pour les enfants de moins de 12 ans, les activités continuent, mais les voyages avec nuitées sont interdits.
  • L’enseignement supérieur se fera en distancier.

Wallonie et Bruxelles

La plupart des règles ressemblent fortement aux mesures prises par la Wallonie et Bruxelles fin de la semaine dernière. Outre le couvre-feu qui n’a pas été étendu, la Flandre interdit les sports collectifs et les foires et marchés de Noël, oblige les cours à distance dans les universités et haute-école et limite un peu plus les contacts.

On peut toutefois noter que contrairement à la Wallonie, la Flandre (et Bruxelles) ont aussi décidé de fermer les lieux culturels comme les musées, les théâtres, etc.

Ces nouvelles mesures étaient attendues, mais à trois jours d’un nouveau Comité de concertation, ont-elles réellement un sens ? Surtout que ces nouvelles règles n’entreront en vigueur que vendredi, soit le jour où le gouvernement fédéral et les entités fédérées se réuniront pour discuter de la situation du pays.

La Flandre est actuellement moins touchée que la Wallonie et Bruxelles par la seconde vague de Covid-19. Elle ne souhaitait donc pas vendredi dernier renforcer à nouveau les mesures au niveau national, forçant de cette manière la Wallonie et Bruxelles à imposer des mesures strictes sur leur propre territoire.

Notre pays se retrouve donc cette semaine dans un patchwork incompréhensible de mesures sanitaires. Pour une meilleure compréhension et adhésion de la population aux règles anti-Covid, il faut espérer que le Comité de concertation de vendredi puisse uniformiser la situation au niveau national. Ce serait chose faite, si, comme les experts le demandent, le Premier ministre annonce finalement un reconfinement pour toute la Belgique.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    62.235.120
  • Nombre
    de décès
    1.452.317
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    574.448
  • Nombre
    de décès
    16.461
Logo Business AM

Business AM | Stocks