La Commission des débats va revoir ses règles: ‘Nous voulons maintenir l’ordre dans les échanges entre Trump et Biden’

Le candidat démocrate Joe Biden. (Isopix)

La Commission des Débats Présidentiels américains (CPD) a annoncé mercredi dans un communiqué qu’elle prévoyait d’ajouter de nouveaux ‘outils pour maintenir l’ordre’ en réponse au premier débat présidentiel de mardi soir.

‘La Commission des débats présidentiels parraine les débats télévisés au profit de l’électorat américain. Le débat d’hier soir a clairement montré qu’une structure supplémentaire devrait être ajoutée au format des autres débats pour assurer une discussion plus ordonnée des questions’ a déclaré la commission dans un communiqué mercredi.

Donald Trump et Joe Biden débattront à nouveau les 15 et 22 octobre en vue du scrutin du 3 novembre. Un face-à-face avant le 3 novembre prochain est également prévu.

‘Couper le micro’

Par ces mesures, la Commission espère éviter que les prochaines débats ne prennent la même tournure que celui de mardi dernier. Mardi soir à Cleveland (Ohio), les deux candidats se sont littéralement fustigés. Le modérateur du débat Chris Wallace,  journaliste de Fox News a tenté de calmer leurs ardeurs mais en vain. 

Alors qu’il était en déplacement mercredi dernier, Joe Biden a dit espérer que les organisateurs des prochains débats puissent ‘couper le micro du candidat n’étant pas censé s’exprimer’ (faisant allusion  à Donald Trump qui n’a pas arrêté de l’interrompre). 

De son côté, l’équipe de campagne de Donald Trump conteste cette mesure et accuse les organisateurs de vouloir  » changer les règles au milieu du jeu’.