La hausse des prix est sans fin : l’inflation belge flirte avec les 10%

L’inflation dans notre pays ne perd pas son élan. Pendant un certain temps, on a cru que le pic était derrière nous, mais depuis, l’inflation s’est à nouveau accélérée. Le taux d’inflation de ce mois-ci est de 9,94 %, le niveau le plus élevé depuis mars 1976.

Le taux d’inflation en août était de 9,94 %, contre 9,62 % en juillet et 9,65% en juin. Cela enlève l’espoir que le pic d’inflation soit déjà derrière nous.

Augmentation des prix de l’énergie

Comme auparavant, les prix élevés de l’énergie sont les principaux moteurs de l’inflation. Par rapport au mois dernier, les prix du gaz et de l’électricité ont augmenté respectivement de 12,3 et 11,5 %. Sur une base annuelle, les prix de l’électricité ont augmenté de 57,2 %. Le gaz est devenu 106,9 % plus cher, et a plus que doublé.

Les carburants, quant à eux, sont devenus en moyenne 6,5 % moins chers ce mois-ci. Le prix du fioul domestique a baissé en moyenne de 8,0 % (sur une base mensuelle). Si l’on compare le prix avec celui d’il y a un an, on constate encore une augmentation de 52,6 %.

Les aliments sont de plus en plus chers

Les données de l’office statistique belge Statbel montrent également que les augmentations de prix se répercutent de plus en plus sur d’autres produits, y compris les denrées alimentaires. L’inflation pour les produits alimentaires (y compris les boissons alcoolisées) a atteint 9,71 % ce mois-ci.

L’inflation de base, qui ne tient pas compte de l’évolution des prix des produits énergétiques et des aliments non transformés, s’est établie à 5,74 %, contre 5,49 % en juillet. Ce sont principalement les fruits de mer frais (+24%) et le lait demi-écrémé (+23%) qui sont devenus plus chers.

Pour la technologie, nous devons mettre moins d’argent sur la table qu’il y a un an. Il s’agit d’une tendance qui se poursuit depuis plusieurs mois : les équipements de télévision, par exemple, sont devenus 12,4 % moins chers. Pour les smartphones, nous payons 8,8 % de moins qu’il y a un an.

Comité de concertation sur les prix de l’énergie

La publication du rapport sur l’inflation intervient juste avant que les gouvernements de notre pays ne se réunissent pour discuter de la forte hausse des prix de l’énergie. Ce comité de concertation est prévu pour mercredi. L’objectif est de parvenir à un accord sur des mesures susceptibles de faire baisser les prix de l’électricité et du gaz.

L’énergie nucléaire sera sans aucun doute un sujet brûlant. Le week-end dernier, les employés des centrales nucléaires ont lancé une lettre ouverte pour que les réacteurs de Doel 3 et de Tihange 2 restent ouverts plus longtemps. Selon Engie et le ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten, ce n’est pas une option viable.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20