Coup de théâtre: Pékin s’immisce dans la vente de TikTok

Isopix

Le gouvernement chinois a décidé d’imposer des restrictions à l’exportation de technologies liées à l’intelligence artificielle. Cette intervention rend difficile la vente d’une partie ou de la totalité de l’application TikTok, très populaire auprès des adolescents, à une firme américaine.

Des candidats comme le duo Microsoft-Walmart ou encore Oracle négocient actuellement l’acquisition de la branche américaine de TikTok, voire de l’ensemble de la société. L’application appartient au groupe chinois ByteDance. Toutefois, une décision inattendue de la part de Pékin menace désormais de perturber les négociations.

‘Sécurité nationale’

Vendredi dernier, le ministère chinois du commerce a ajouté l’intelligence artificielle (IA), ainsi que la reconnaissance vocale et textuelle, à la liste des produits et services qui ne peuvent être exportés sans le feu vert du gouvernement. ‘Une question de sécurité nationale et économique’, explique-t-on du côté du pouvoir chinois.

Certains aspects de la technologie utilisée par TikTok pourraient être concernés par ces nouvelles restrictions. Cela signifierait que des licences de la part de Pékin seraient nécessaires pour une vente à un groupe américain.

Dimanche, Bytedance a confirmé dans un communiqué qu’il ‘respecterait strictement’ les nouvelles règles édictées par le pouvoir chinois.

Lire aussi: