Coronavirus: un nouvel outil pour voir l’évolution de l’épidémie dans sa commune

Steven Van Gucht. – Isopix

Développé par l’Institut national de santé publique, Sciensano, un nouvel outil permettant de connaître l’évolution des contaminations, commune par commune, devrait être lancé dans les prochains jours.

‘Le nombre de nouvelles infections est le paramètre le plus important’, explique ce lundi le virologue de Sciensano, Steven Van Gucht, au journal Le Soir. C’est la raison pour laquelle l’Institut a décidé de lancer un outil qui permettra à tous, citoyens et autorités, de suivre au plus près l’évolution de l’épidémie.

Alerte

Une fonction d’alerte sera également disponible afin que les autorités locales puissent prendre les mesures adéquates le plus rapidement possible en cas de résurgence du virus sur le territoire communal.

‘Cela devra servir de déclencheur pour l’inspection sanitaire si un nombre étonnamment élevé de contaminations apparaît quelque part’, précise encore Steven Van Gucht.

Plus de bulletin épidémiologique les week-ends et lundis

Vendredi, on a appris que Sciensano ne publierait plus de bulletin sur la situation épidémiologique les week-ends et les lundis. ‘Le rapport de mardi contiendra les chiffres du samedi, dimanche et lundi’, avait expliqué Steven Van Gucht.

La mesure doit permettre de donner du repos aux personnes qui rédigent ces rapports le week-end, ainsi qu’au personnel des hôpitaux qui pourra dorénavant envoyer les chiffres du week-end le lundi.

‘La situation est assez stable, mais nous pourrons de nouveau augmenter la fréquence si nécessaire’, prévenait toutefois le virologue de Sciensano.

Lire aussi: