Nouveau record de contaminations dans le monde, le Brésil dépasse les 50.000 morts

Un bilan réalisé par l’Organisation mondiale de la santé dévoile des chiffres interpellants. En l’espace de 24 heures, 183.020 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde, soit un nouveau record mondial.

Alors que le précédent record de nouvelles infections détectées en une journée était de 181.232, le 18 juin, l’Organisation mondiale de la santé a fait état ce dimanche de 183.020 nouveaux cas en 24 heures, dont 4.743 décès. Cela porte le bilan total à 461.715 morts et plus 8,7 millions de contaminations dans le monde.

Tests insuffisants

L’OMS, basée à Genève, rapporte que la plus forte augmentation enregistrée dimanche est fortement liée à la progression de l’épidémie aux Amériques, (plus de 60%), avec 116.041 nouveaux cas. Dans la région, 3.241 personnes ont également perdu la vie en 24 heures. Les experts indiquent d’ailleurs qu’en raison du nombre de tests manquants, (jusqu’à 20 fois moins que ce qui ne serait nécessaire), les chiffres réels pourraient être bien plus élevés. 

Au Mexique, au Pérou et au Chili, les statistiques sont également en hausse tout comme en Argentine, où 1.000 personnes ont perdu la vie en 24 heures. Les chiffres sont également alarmants dans les Caraïbes et en Amérique latine, où le seuil des 2 millions de contaminations vient d’être dépassé.

Plus de 50.000 morts au Brésil

Le Brésil reste le deuxième pays le plus touché, après les États-Unis (où le virus à fait plus 120.000 victimes pour 2,2 millions de cas). Le ministère de la Santé du pays déplore 641 pertes supplémentaires en 24 heures, pour 50.617 décès au total. 

L’Asie, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Océanie seraient sous le seuil du million de cas.

La Chine connaît également un rebond avec 220 nouveaux cas, dont 22 ce dimanche.

Avec 20.248 patients et 399 morts au cours des dernières 24 heures, l’OMS déclare que l’Asie du Sud- Est serait la deuxième région où l’on recense le plus de cas.