Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 05 DéC

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Cafés et restaurants fermés : sur quelles mesures de soutien l’Horeca peut-il compter ?

Logo Business AM
Crise du coronavirus

19/10/2020 | Redactie | 5 min de lecture

Afin de freiner le nombre croissant des contaminations au coronavirus, le gouvernement fédéral a décidé de fermer les cafés et les restaurants. ‘Nous n’allons abandonner personne’, a déclaré vendredi le Premier ministre Alexandra De Croo. Il a annoncé qu’un programme de soutien serait mis en place pour l’Horeca. Voici ce qu’on en sait déjà.

L’Horeca n’était pas satisfait de la décision du gouvernement fédéral de fermer les cafés et les restaurants à partir de ce lundi. La Fédération Horeca Wallonie a d’ailleurs déjà annoncé qu’elle allait engager des poursuites judiciaires.

Les partis du gouvernement comprennent leurs frustrations, mais ils insistent en disant qu’‘avec les nouvelles mesures, ils ne veulent pas cibler le secteur Horeca’. Pour aider les cafés et les restaurants à traverser cette période difficile, le gouvernement a préparé un ensemble de mesures de soutien. Celles-ci proviennent tant du côté fédéral que du côté régional.

Droit de passerelle doublé

Pour commencer, le gouvernement fédéral va doubler le droit de passerelle pour ceux qui doivent fermer les portes de leur établissement. Un travailleur indépendant sans enfant à charge verra le montant de son droit passerelle passer de 1.291,69 euros à 2.583,38 euros. Pour les travailleurs indépendants avec enfants, il passe à 3.228,2 euros.

Pour les travailleurs indépendants qui ne doivent pas fermer leur établissement, mais qui subissent une perte importante, le droit passerelle sera étendu. La mesure devait expirer le 31 octobre, mais elle devrait finalement prendre fin le 31 décembre.

Exonération des cotisations ONSS

Les travailleurs indépendants impactés par les mesures sanitaires ne devront pas payer de cotisations sociales au cours du troisième trimestre. Toute personne ayant déjà payé une contribution sera remboursée.

Garantie de la prime de fin d’année pour les salariés

En outre, le gouvernement fédéral garantit que tous les salariés du secteur Horeca recevront une prime de fin d’année complète. Toute personne ayant connu des périodes de chômage temporaire ou économique recevra également une prime complète.

‘Le mécanisme exact devra encore être défini, mais les travailleurs concernés peuvent être sûrs que les primes seront effectivement payées dans leur intégralité’, a déclaré ce week-end David Clarinval (MR), ministre des Indépendants.

3.000 euros pour les restaurants bruxellois

Il y a dix jours, la Région de Bruxelles-Capitale avait décidé d’octroyer une aide de 3.000 euros aux bars et cafés qui avaient été contraints de fermer leurs portes. Suite aux mesures fédérales, les restaurants doivent également fermer. Ceux-ci bénéficieront également de ces 3.000 euros, peu importe leur taille, a indiqué le cabinet Barbara Trachte (Ecolo), la secrétaire d’Etat bruxelloise à la Transition économique

3.500 à 10.000 euros en Wallonie

La Région wallonne va elle aussi venir en aide aux secteurs les plus touchés par les nouvelles mesures fédérales. Le ministre de l’Economie Willy Borsus (MR) a évoqué un montant de 100 millions d’euros pour soutenir les secteurs de l’Horeca et de l’événementiel. L’aide octroyée dépendra de la taille de l’entreprise. Elle sera de 3.000 euros pour les plus petites et pourra grimper au-delà des 10.000 euros pour les plus importantes.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    64.520.350
  • Nombre
    de décès
    1.493.624
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    587.439
  • Nombre
    de décès
    17.142
Logo Business AM

Business AM | Stocks