Buffett le charitable fait don de 4 milliards de dollars en actions: pour la bonne cause ?

Warren Buffett, un investisseur vedette faisant partie des personnes les plus riches du monde, a donné bon nombre d’actions à des oeuvres caritatives. Son patrimoine personnel passe en dessous de la barre des 100 milliards de dollars. Il met également aux enchères la possibilité de dîner avec lui, et la somme récoltée sera aussi donnée à la bonne cause.

Les grandes fortunes sont elles toutes de grands bienfaiteurs? En tout cas, certains n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille. Le dernier en date à avoir ouvert son chéquier est Warren Buffett. Ce mardi, le président de la société d’investissement Berkshire Hathaway a fait don d’actions de sa société pour un montant de quatre milliards de dollars. Son patrimoine personnel passe alors sous la barre des 100 milliards de dollars, rapporte MarketsInsider.

52% de sa fortune donnée

En 2006, le milliardaire s’était engagé à donner 99% de sa fortune à des oeuvres caritatives. Depuis, il a donné plus de 50% de ses avoirs à la bonne cause. De 475.000 actions de Berkshire (les plus chères du monde) en sa possession à cette date, il n’en possède aujourd’hui plus que 229.000. Sans ces dons, Buffett serait aujourd’hui le deuxième homme le plus riche de la Terre, après Elon Musk. Malgré tous ces dons, Buffett reste aujourd’hui encore l’actionnaire principal de Berkshire, avec 16% de toutes les parts, et 31% des droits de vote.

Ce mardi, il a converti 9.608 actions de type « A » en actions de type « B » (des actions d’une classe et d’un prix inférieurs, qui ne donnent pas ou moins de droits de vote lors des assemblées générales par exemple), ce qui en fait 14,4 millions. De cette enveloppe, la fondation de Bill et Melinda Gates a reçu 11 millions, la fondation Susan Thompon Buffett 1,1 million, et les fondations de ses enfants (du nom de Sherwood, Howard G. Buffett, qui est active en Ukraine, et NoVo) 770.000 chacune, détaille l’investisseur dans un communiqué.

La tâche la plus facile du monde

Le seuil de 50% de sa fortune donnée à la bonne cause, Buffett l’avait atteint l’année dernière. Il avait alors déclaré que donner de l’argent quand on en a trop était « la tâche la plus facile du monde ». Mais il faut encore que les dons soient effectivement distribués, et ils doivent être utilisés pour résoudre des tâches complexes. Là était la difficulté.

Il philosophait également sur la valeur même de l’argent : pour lui, il n’a pas d’utilité, et il ne s’agirait que d’un sous-produit de sa passion pour l’investissement. Pour discuter de tels sujets avec lui, il est même possible de le retrouver autour d’un repas. Mais une telle invitation vaut son pesant d’or : la place à la table de Warren Buffett est ouverte aux enchères, et les offres se terminent ce vendredi. L’offre qui remporte actuellement le lot est de trois millions de dollars. Les bénéfices seront redistribués à une association qui s’occupe des sans-abris, à San Francisco.

D’un autre côté, lorsque les grandes fortunes ouvrent leur portefeuille pour la bonne cause, elles sont également souvent critiquées : elles feraient ces dons car ils peuvent être déduits des impôts, tout en redorant leur image. Une autre critique souvent avancée est que l’argent va d’une poche à une autre : du compte principal d’une riche personne vers le compte d’une fondation qu’elle gère et qui porte son nom.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20