Stéphane Bancel, patron de Moderna, va faire don d’une partie de sa fortune: « Mes enfants auront la maison et une bonne éducation »

Au centre de l’actualité depuis de nombreux mois grâce à sa biotech, Stéphane Bancel va rejoindre le camp des philanthropes. À Davos, le patron de Moderna a annoncé son intention de faire don d’une partie de sa fortune.

Suite à la pandémie de coronavirus et à l’arrivée de son vaccin, Moderna a vu le cours de son action exploser l’an dernier, atteignant près de 450 dollars. Si celle-ci vaut moins depuis quelques mois (environ 135 dollars aujourd’hui), elle reste toutefois bien au-delà de ses standards pré-Covid (autour de 20 dollars).

Son patron, l Stéphane Bancel, a vu sa fortune grimper en conséquence. D’après le Bloomberg Billionaire’s Index, son patrimoine vaut actuellement 4,1 milliards de dollars. Mais il compte se séparer d’une partie de son argent pour en faire don à des œuvres de bienfaisance. C’est ce qu’il a annoncé lors d’une interview accordée à Bloomberg durant le Forum économique mondial de Davos.

Il va céder ses stock-options

« Nous avons dit aux enfants qu’ils recevront une bonne éducation, nous nous en occupons », a déclaré Stéphane Bancel. « Ils auront la maison familiale, vous savez. Mais le reste, nous allons le donner ».

Concrètement, il va céder les stock-options que Moderna lui a octroyées en 2013 et qui expirent dans un peu plus d’un an. L’entreprise lui avait offert la possibilité d’acquérir près de 4,6 millions d’actions à un prix fixe de 0,99 dollar par action, soit près de 140 fois moins élevé que le prix actuel. L’argent que cela générera sera ensuite donné. Son épouse fera la même chose.

« En essayant d’éviter qu’un nombre important d’actions n’arrive sur le marché en une seule fois et n’ait un impact potentiel sur le prix des actions de Moderna, j’ai décidé de mettre en place un plan 10b5-1 où j’exerce 40.000 actions le mercredi et 40.000 le jeudi chaque semaine, à partir du 25 mai 2022, jusqu’à ce que l’option soit entièrement exercée vers juin 2023 », détaille le patron de la biotech américaine.

En outre, le patron de Moderna va vendre 10.000 actions supplémentaires chaque semaine via une entité d’investissement.

« Améliorer le monde »

Au total, sur le blog de Moderna, Stéphane Bancel indique que tout cela représentera « un don de bienfaisance d’environ 355 millions de dollars (en supposant que l’action se négocie à environ 140 $/action), et ce après environ 280 millions de dollars de paiements d’impôts étatiques et fédéraux. »

Son intention ? Utiliser cet argent pour « améliorer le monde ». Expliquant qu’il a été élevé par les Jésuites, Stéphane Bancel explique qu’il en a retenu deux grandes valeurs: la recherche de l’excellence et l’idée que l’on existe pour servir un bien plus grand. La première lui a permis de mener Moderna là où elle est désormais, la seconde le pousse à faire don d’une partie de sa fortune.

Pour ce faire, celui qui est père de deux enfants compte concentrer sa philanthropie sur des questions telles que les soins de santé, la sécurité alimentaire mondiale et la lutte contre l’impact négatif du changement climatique.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20