Musk s’est-il acheté une bonne conscience ? Il a donné cinq millions d’actions de Tesla en novembre, juste après avoir été interpellé sur la famine dans le monde

Dans un document de la SEC rendu public lundi, il s’avère que Musk a donné cinq millions d’actions de Tesla, pour une valeur d’environ six milliards de dollars. Même si la date et la somme font fortement penser à l’appel du directeur du Programme alimentaire mondial à Elon Musk pour donner de sa fortune et mettre un terme à la fin dans le monde, le destinataire n’est pas connu.

Une altercation sur Twitter, en novembre dernier, avait fait grand bruit : le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, David Beasley, avait demandé à Musk de donner six milliards de dollars pour mettre fin à la faim dans le monde. À l’intéressé de répondre : « OK, mais uniquement si vous me donnez un plan détaillé de comment vous allez vous-y prendre ». Beadsley avait alors répondu avec ce plan quelques jours après, le 15 novembre, mais Musk avait fait la sourde oreille. Ce jour-là, Musk a fait parler de lui en invectivant, sur Twitter toujours, Bernie Sanders, homme politique américain de gauche, qui parlait de taxer davantage les riches – repoussant alors l’idée de « Musk le solidaire ».

Destinataire inconnu

Mais Musk n’a-t-il fait la sourde oreille qu’en public? Un document de la SEC (l’autorité américaine des marchés boursiers), rendu public lundi et consulté par MarketWatch, montre que Musk a donné cinq millions d’actions de Tesla à une organisation de charité, en plusieurs tranches entre le 19 et le 29 novembre. Mais grand mystère : on ne sait pas vers quelle organisation les actions ont été transférées.

La coïncidence de la date et du montant total (l’action valait autour des 1.100-1.200 dollars à l’époque, donc un total d’environ six milliards) saute tout de même aux yeux. Mais cela reste une supputation : Tesla ne fait pas de pubs et n’a plus de service presse depuis 2020, et n’a donc pas répondu aux journalistes. Du côté du Programme alimentaire mondial, la réponse est : « Afin de respecter la vie privée de nos sympathisants, la pratique du PAM a toujours été de laisser aux donateurs eux-mêmes le soin de divulguer d’éventuelles contributions ».

Beasley pas au courant?

De son côté, Beasley a continué à publiquement interpeller Musk, qui n’a pas répondu à son tweet. Le 20 novembre par exemple, il le poussait encore à donner les six milliards de dollars : « Étonne-nous tous. Fais-le ».

Le 16 décembre, deux semaines après le don des actions de Musk, Beasley a publié deux messages sur Twitter. Dans le premier, il répète qu’avec l’aide des milliardaires, et de 6,6 milliards de dollars, on pourrait mettre fin à la faim dans le monde, en sauvant des vies « maintenant » et en trouvant des solutions à long terme.

Le deuxième message est cependant plus ambigu : il félicite Musk pour avoir été élu Personne de l’année du magazine Times : « Vous changez le monde et nous sauvons des millions de vies. En travaillant ensemble, nous pouvons éviter une crise de la faim sans précédent dans les temps modernes ». Une invitation à travailler ensemble ou un remerciement pour le travail fait ensemble?

Depuis, il n’a plus parlé du sujet, du moins sur Twitter.

Don à sa propre fondation?

Il est cependant également possible que Musk ait transféré ces actions à sa propre fondation. Le don de ces cinq millions d’actions est notamment intervenu au cours d’une période où Musk a vendu des millions d’actions, et où il a activé des options sur des actions, qui lui ont permis d’en acheter à bas prix, mais pour lesquelles il doit payer des impôts.

La Musk Foundation existe depuis 2002, et en juin 2020 elle comptait un milliard de dollars à son actif, selon une déclaration à l’autorité fédérale. Musk fait moins souvent l’actualité que Bill Gates par exemple, pour des dons philanthropiques, mais il a déjà mis la main au portefeuille pour la bonne cause. En 2012 il s’est par exemple engagé à donner la moitié de sa fortune jusqu’à sa mort ou après son décès. En 2021, il a fait plusieurs annonces de dons, notamment un prix de 100 millions de dollars pour combattre le réchauffement climatique (via un concours pour proposer des technologies de capture du carbone), un don d’un million de dollars à une banque alimentaire au Texas, et en septembre il a annoncé sur Twitter donner 50 millions de dollars à la recherche contre le cancer chez les enfants.

A voir si avec la divulgation de ce don de cinq millions d’actions il prendra également la parole sur son réseau social préféré.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20