Pari tenu: le chef de l’ONU dévoile un plan contre la faim, Elon Musk va-t-il tenir sa promesse de faire don de 6 milliards de dollars?

Le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, David Beasley, a répondu au défi lancé par le PDG de Tesla en publiant un rapport dans lequel il explique comment une part infime de sa fortune permettrait de faire disparaitre la famine dans le monde.

L’excentrique Elon Musk ne s’attendait certainement pas à ce que son défi soit pris au pied de la lettre lorsqu’il a défié l’ONU de lui prouver qu’un don de sa poche de 6 milliards de dollars résoudrait la faim dans le monde. C’est pourtant ce qui est arrivé. Le directeur exécutif du PAM a en effet répondu aux attentes de l’homme le plus riche du monde avec un plan détaillé sur la manière dont 6,6 milliards de dollars d’investissement pourraient sauver 42 millions de personnes de la faim.

« Cette crise de la faim est urgente, sans précédent, ET évitable. Elon Musk, vous avez demandé un plan clair et des livres ouverts. Le voici ! », a ainsi tweeté David Beasley, interpellant le milliardaire. « Nous sommes prêts à discuter avec vous — et toute autre personne — qui veut sérieusement sauver des vies ».

Elon Musk répondra-t-il à son tour ?

Toute cette histoire remonte au mois dernier, lorsque David Beasley a déclaré sur CNN que 6 milliards de dollars suffiraient à mettre un terme à la famine dans le monde, et donc, à sauver plus de 42 millions de personnes. Une somme dérisoire pour des personnes ultra-riches telles qu’Elon Musk et Jeff Bezos, les deux hommes les plus riches du monde. Si le fondateur d’Amazon n’a pas répondu au pic lancé par le directeur exécutif du PAM, Elon Musk a indiqué sur Twitter qu’il était prêt à revendre ses actions Tesla pour financer le projet de l’ONU, à condition que cette dernière lui fournisse un plan détaillé démontrant que cette somme d’argent suffirait bel et bien à résoudre la faim dans le monde.

Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. David Beasley a en effet rapidement répondu au tweet d’Elon Musk avec une proposition de rencontre pour discuter de ce que l’homme pourrait faire pour endiguer la famine dans le monde. Une proposition restée sans réponse jusqu’à présent. Cela n’a pas empêché le chef de l’ONU d’établir un plan détaillé démontrant que 6,6 milliards de dollars suffiraient à sauver des millions de personnes touchées par la famine.

Selon ce plan intitulé « Un appel unique aux milliardaires », un don de 6,6 milliards de dollars permettrait :

  • D’acheter suffisamment de nourriture et d’en assurer la livraison (3,5 milliards de dollars)
  • D’offrir des bons alimentaires et de l’argent en espèce pour permettre aux plus démunis d’acheter de la nourriture de leur choix tout en soutenant les économies locales (2 milliards de dollars)
  • De couvrir les coûts spécifiques à chaque pays pour concevoir, étendre et gérer la mise en œuvre de programmes efficaces et efficients (700 millions)
  • D’assurer la gestion, l’administration et la responsabilité des opérations mondiales et régionales, « y compris la coordination des lignes d’approvisionnement mondiales et des routes aériennes ; la coordination logistique mondiale telle que la passation de marchés de fret ; surveillance et analyse mondiales de la faim dans le monde ; et la gestion des risques et des auditeurs indépendants dédiés à la surveillance » (400 millions de dollars).

Reste à voir si Elon Musk tiendra sa promesse et offrira les 6 milliards de dollars demandés par l’ONU pour endiguer la faim dans le monde.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20