Avec les résultats de Tesla, Musk obtient un beau paquet d’options : 23 milliards de dollars à la clé

En 2018, des objectifs financiers avaient été fixés pour Tesla. A chaque objectif atteint, Musk obtient une tranche d’options, qui lui permettent d’acheter des actions à bas prix. Avec les résultats du premier trimestre, Elon Musk a droit à trois tranches, valant au total 23 milliards de dollars.

Un nouvelle qui tombe au bon moment pour Elon Musk, qui est justement à la recherche de fonds pour racheter Twitter. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Tesla a annoncé ses résultats du premier trimestre, qui ont dépassé les estimations. 18,76 milliards de dollars de chiffre d’affaires, et un bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) de 5,02 milliards de dollars, rapporte Reuters. Et dans ces résultats se cachent des oeufs de Pâques pour Elon Musk : au vu des chiffres et buts atteints, il obtient trois paquets de compensation.

Les 12 travaux d’Elon Musk

Elon Musk ne reçoit pas de salaire pour son travail en tant que PDG de Tesla. Mais comme compensation, il reçoit des options, qui lui permettent d’acheter des actions à bas prix. En 2018, une série de 12 objectifs avaient été fixés pour Tesla. A chaque objectif que l’entreprise atteint, Musk aura droit à un paquet de compensation. Avec l’annonce des résultats trimestriels (et en combinaison avec des résultats précédents), trois de ces objectifs ont été atteints, et Musk a droit au neuvième, dixième et onzième paquet. Selon des analystes, le douzième sera atteint début 2023.

Mais que lui valent ces options ? Chaque tranche comporte 8,4 millions d’actions, chacune à 70,01 dollars, ce qui est relativement peu contre le prix de clôture de mercredi soir de 977,20 dollars. Ces trois tranches valent ainsi 23 milliards de dollars au total, soit 7,7 milliards de dollars par tranche, mais tout dépend du prix de l’action de Tesla, qui peut fortement varier.

Musk va-t-il exercer ces options? Les options restent valables jusqu’en 2028. En 2012, il avait reçu un paquet de compensation similaire, en plusieurs tranches, qui lui donnait droit à des options sur des actions à 6,24 dollars l’unité. Il a attendu la fin 2021 pour exercer ces options, qui venaient à échéance en 2022. Suite à cet exercice, il doit payer un impôt colossal, de plus de 10 milliards de dollars.

En exerçant aujourd’hui les options obtenues via le paquet de compensation de 2018, il devrait également payer un impôt élevé (de 37% sur la somme qu’il gagne via ces options) l’année prochaine. Mais en tout cas, si Musk voulait débloquer les fonds pour acheter Twitter, il a ces 11 paquets d’options sous le coude. Il devra payer près de 6,5 milliards de dollars pour les exercer (et vendre quelques actions pour ce faire), mais elles lui rapporteront plus de 90 millions de dollars.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20