Les 10 aéroports les plus fréquentés du monde sont… surprenants !

Ceux qui ont fait la queue à l’aéroport de Bruxelles l’été dernier ont pu penser qu’il ne pouvait pas y avoir plus de monde ailleurs. Mais ne vous y trompez pas : notre aéroport ne figure pas dans les 10 aéroports les plus fréquentés du monde !

Quiconque consultera la liste ci-dessous constatera rapidement une chose : elle est dominée par les aéroports américains. C’est étonnant car, avant la pandémie de coronavirus, de grands acteurs comme l’aéroport international de Dubaï, Heathrow et Paris-Charles de Gaulle étaient encore présents dans le top 10, avec chacun plus de 70 millions de passagers par an. Aucun des trois ne figure désormais dans le top 20 compilé chaque année par l’Airports Council International. L’année écoulée, la liste a été dominée par les aéroports américains et asiatiques. Il est clair qu’il y a encore beaucoup moins de vols qu’avant la pandémie, lorsque le numéro 10 (Paris-Charles de Gaulle) accueillait 72,2 millions de passagers et que le numéro 1 (Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport) voyait passer 107,4 millions de passagers. Qu’en est-il aujourd’hui ?

10. Harry Reid International Airport Las Vegas, États-Unis (39,75 millions de passagers)

Situé dans le sud du Nevada, cet aéroport est surtout connu pour être la porte d’entrée de Las Vegas. Depuis celui-ci, vous pouvez apercevoir au loin le célèbre Las Vegas Strip avec ses hôtels ultra-modernes, et si vous voulez jouer quelques tours de plus aux machines à sous, les salons de jeux ne manquent pas dans les terminaux. Il y en a deux, confusément Terminal 1 et Terminal 3 (il n’y a pas de Terminal 2). Ils ne sont pas physiquement reliés, il est donc important de savoir de quel terminal vous partez.

9. Aéroport international de Chengdu Shuangliu, Chine (40,1 millions de passagers)

Chengdu est la capitale de la province chinoise du Sichuan. Sans surprise, l’aéroport de Chengdu, situé à 16 kilomètres de la ville, est le plus grand et le plus important de l’ouest de la Chine. De nombreuses compagnies aériennes asiatiques desservent le hub, ainsi que United Airlines, Etihad Airways et Qatar Airways.

8. Aéroport international de Guangzhou Baiyun, Chine (40,26 millions de passagers)

L’aéroport international de Guangzhou Baiyun, situé dans la province chinoise du Guangdong (sud), est le hub principal de China Southern Airlines. L’aéroport relativement récent, situé à 27 kilomètres du centre-ville de Guangzhou, a ouvert ses portes en 2004 et a remplacé l’ancien, qui avait 72 ans. Si vous vous rendez à cet aéroport, ne manquez pas de visiter son impressionnante collection d’œuvres d’art, notamment des passages qui s’illuminent, des sculptures en argent en forme de cœur et un mur de graffitis.

7. Aéroport international d’Orlando, États-Unis (40,35 millions de passagers)

La plaque tournante animée qu’est l’aéroport international d’Orlando, qui dessert à la fois les habitants de la Floride et les amateurs de parcs à thème, a officiellement ouvert un tout nouveau terminal, le terminal C, en décembre 2022, le plus grand projet d’expansion de l’histoire de l’aéroport. Ce terminal de 300 hectares compte 15 nouvelles portes d’embarquement et permettra à l’aéroport d’accueillir 10 à 12 millions de passagers supplémentaires par an.

6. Aéroport international Charlotte Douglas, États-Unis (43,3 millions de passagers)

L’un des aéroports les plus surprenants de la liste est sans doute l’aéroport international Charlotte Douglas, situé en Caroline du Nord (États-Unis). En 2021, le petit aéroport a vu plus de 43 millions de passagers arriver et partir par ses cinq terminaux avec 114 portes. Bon, d’accord, il n’est pas si petit : l’aéroport compte pas moins de 183 lignes directes, dont 36 vers des destinations internationales. Toutes les grandes compagnies aériennes américaines proposent des vols au départ et à destination de Charlotte, qui, à l’heure où nous parlons, est en train de se doter 366 000 m³ supplémentaires. Ce projet devrait être achevé d’ici 2025.

5. Aéroport international de Los Angeles, États-Unis (48 millions de passagers)

LAX, comme on appelle communément l’aéroport de L.A., est au milieu d’une transformation majeure avec plusieurs énormes projets de construction. Par exemple, un nouveau réseau ferroviaire est en cours de construction pour améliorer les liaisons de transport public vers et depuis l’aéroport. Ce projet devrait être achevé dès cette année.

4. Aéroport international O’Hare de Chicago, États-Unis (54 millions de passagers)

Avec ses quatre terminaux (terminaux 1, 2, 3 et 5 – il n’y a pas de terminal 4) et ses 193 portes d’embarquement, l’aéroport international O’Hare de Chicago, situé dans le Midwest américain, est entré discrètement dans la course. Non seulement vous y trouverez de nombreuses options de restauration, mais vous pourrez également profiter d’une carte journalière pour le Hilton Athletic Club de l’hôtel Hilton Chicago O’Hare Airport pendant une escale. Cela vous donne accès à un hammam, un sauna et une piscine où vous pouvez faire des longueurs. Vous pouvez également vous rendre dans la salle de yoga et le jardin urbain du terminal 3 ou au spa Terminal Getaway du 1 pour un peu de quiétude avant le vol. Un salon familial situé au Terminal 2, porte F1, dispose d’une aire de jeux pour les enfants.

3. Aéroport international de Denver, États-Unis (58,8 millions de passagers)

Denver est une importante plaque tournante pour les transferts. Dès lors, même si la ville ne figure pas sur votre liste des destinations à faire, vous pourriez bien vous y retrouver un jour. L’année dernière, l’aéroport international de Denver s’est agrandi de 39 nouvelles portes d’embarquement, ce qui porte son total à 90. Il dispose également de trois terrasses extérieures où les voyageurs peuvent profiter d’un peu d’air frais et de vues sur le Colorado, ainsi que d’espaces pour les familles, de salles de soins, de nouvelles installations sanitaires, de stations de recharge, de postes de travail et d’aires de repos.

2. Aéroport international de Dallas-Fort Worth, États-Unis (62,5 millions de passagers)

L’aéroport international de Dallas-Fort Worth pourrait presque être considéré comme une petite ville (il a même son propre code postal), avec une superficie de plus de 42 km², cinq terminaux et 168 portes. L’aéroport a récemment reçu une subvention de 35 millions de dollars du gouvernement américain pour construire une centrale électrique sans carbone afin de pouvoir atteindre des émissions nettes de carbone nulles d’ici 2030. Si vous avez du temps à perdre dans ce vaste complexe, la bonne nouvelle est qu’il y a de nombreuses commodités, telles que Spa Here pour les massages, les coupes de cheveux et les traitements des ongles au Terminal C, Minute Suites pour dormir au Terminal A et Gameway, un salon de jeux vidéo, au Terminal B. Il y a également une aire de jeux pour enfants au Terminal D à la porte D8.

1. Aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta, États-Unis (75,7 millions de passagers)

Avec 75,7 millions de passagers (trois fois plus que l’aéroport de Schiphol !) ayant transité par ses terminaux l’année dernière, Atlanta reste une plaque tournante majeure pour les voyages aériens à destination et au sein des États-Unis. Mais l’aéroport a plus à offrir que son nombre considérable de passagers. Outre ses nombreuses options de restauration, vous trouverez un programme artistique ambitieux à Atlanta, avec des expositions permanentes et temporaires.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20