Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum: « L’IA malveillante représente une plus grande menace pour l’humanité qu’une troisième guerre mondiale »

Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, prévient que l’intelligence artificielle malveillante est une véritable menace pour l’humanité. « Nous ne devons pas perdre cela de vue », a-t-il souligné sur Twitter.

Suite à la guerre en Ukraine, les médias ont parlé à plusieurs reprises ces derniers mois de la menace potentielle d’une troisième guerre mondiale. Vitalik Buterin est toutefois convaincu qu’une menace encore plus grande se profile à l’horizon : l’IA malveillante.

« Le plus grand danger pour l’humanité »

Dans un tweet publié mercredi, le cofondateur d’Ethereum a partagé un document de l’auteur et théoricien de l’IA Eliezer Yudkowsky. Il y décrit, entre autres, comment l’intelligence artificielle pourrait être responsable de la disparition de l’humanité. « Perdre un conflit avec un système cognitif puissant semble au moins aussi mortel que la mort de la population mondiale entière en l’espace d’une seconde », peut-on lire dans le sinistre message porté par le document.

Selon Yudkowsky, actuellement, la communauté de recherche ne fait pas assez pour prévenir une éventuelle catastrophe aux mains de l’intelligence artificielle. Cette opinion est également partagée par Buterin. « Nous devons accorder plus d’attention à ce problème », a-t-il écrit dans son tweet. « Cela représente le plus grand danger pour l’humanité dans les un ou deux prochains siècles ».

Un de ses followers a répondu qu’une troisième guerre mondiale était une menace encore plus grande, mais le cofondateur d’Ethereum n’est pas d’accord. « Une telle guerre pourrait tuer 1 à 2 milliards de personnes, principalement en raison des perturbations de la chaîne alimentaire, mais elle n’anéantira pas l’humanité. Une IA maléfique peut vraiment détruire l’humanité à jamais », a-t-il assuré.

Tesla et Optimus

Parallèlement, plusieurs grandes entreprises travaillent au développement de l’intelligence artificielle et des robots humanoïdes. Pensez par exemple à Tesla. La société d’Elon Musk veut présenter un prototype fonctionnel de son robot Optimus à la fin du mois de septembre. Le projet a été annoncé en 2021.

Le robot, qui mesure 170 centimètres, aura une capacité de charge de 20 kg, soit un tiers de son poids. L’appareil sera doté d’une intelligence artificielle similaire à celle des voitures électriques de Tesla. « L’importance d’Optimus deviendra évidente dans les années à venir », a annoncé Musk en début d’année.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20