Une OTAN sans la Turquie ? Mieux ne vaut pas…

Du 29 au 20 juin se tiendra à Madrid un sommet au cours duquel les États membres de l'OTAN négocieront la réorganisation de l'alliance en temps de guerre. Depuis des semaines, il est annoncé que la Finlande et la Suède deviendront officiellement membres de l'Organisation du Traité à l'occasion de ce sommet. Mais cela semble plus difficile que ce que beaucoup espéraient.

Contrairement aux rapports rassurants précédents, le blocage par la Turquie de l'adhésion de la Suède et de la

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous et obtenez accès à tous les articles premium.
Meer premium artikelen
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20