Tim Cook annonce une pénurie d’iPhone pour Noël : stratégie ou réalité ?

Tim Cook, patron d’Apple, a confirmé qu’il y avait des tensions autour des livraisons des nouveaux iPhone. Il y a, admet-il ouvertement, un risque de pénurie pour les fêtes de fin d’année. En cause: les retards dans la chaine mondiale d’approvisionnement.

Covid au Vietnam et ailleurs, pénurie de semi-conducteurs, coupures d’électricité en Chine, congestion du trafic maritime, ces éléments retardent la production de nombreuses marchandises dans le monde entier. Apple et son smartphone n’en sont pas épargnés.

Les retards dans la chaine d’approvisionnement ont un coût: entre juillet et septembre, Apple a perdu plus de six milliards, a annoncé la firme à la présentation de ses résultats trimestriels, en octobre.

Interrogé sur France 5, le patron de la marque affirme qu’il y a un risque de pénurie pour les fêtes de fin d’année, mais ne donne pas plus d’explications. Une stratégie pour des achats anticipés? Il a précisé que si les consommateurs voulaient être sûrs d’en avoir un, il vaudrait mieux l’acheter aujourd’hui.

Tous les modèles touchés?

Quel modèle d’iPhone serait le plus touché, Tim Cook ne l’a pas précisé non plus. Le 13 est le dernier modèle, mais cela ne veut pas dire qu’il soit le plus touché. La marque produit encore des modèles 12 et 11, et pourrait en limiter la production pour sortir plus d’iPhone 13, estime le média BFM Business. A voir si la pénurie, d’ici les fêtes, touche également les autres produits phares, comme les ordinateurs portables MacBook, ou les écouteurs sans fil AirPods.

Véritable mise en garde du patron d’Apple ou coup de communication à deux semaines du Black Friday? Si les phénomènes dont parlent Tim Cook sont bien réels, anticiper les achats s’avère intéressant pour toutes les parties: le client et le vendeur.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20