Révolution pour l’agriculture bio: ces robots suppriment les mauvaises herbes sans pesticide

Produire une agriculture bio est bien plus compliqué qu’il n’y parait. Enlever les mauvaises herbes doit par exemple se faire à la main. Pas question en effet d’arroser le champ de pesticides et d’attendre que tout meure. Mais aujourd’hui, une firme britannique veut faciliter la vie des agricultures grâce à la robotique.

Small Robot Company a développé 3 robots qui peuvent aider les agricultures. Les trois machines appelées Tom, Dick et Harry travaillent de manière complémentaire :

  • Tom scanne le champ à raison de 20 hectares par jour pour y détecter les zones à traiter.
  • Dick se charge de supprimer les mauvaises herbes grâce à un courant électrique.
  • Harry plante les graines.

Selon l’entreprise, l’utilisation des trois robots combinés permet de réduire l’utilisation des pesticides de 95%. ‘Notre système permet aux agriculteurs de sevrer leurs sols appauvris et endommagés par un régime de produits chimiques.

Électriser les mauvaises herbes

La méthode de ‘zapping’ qui détruit la plante (crédit: Small Robot Company)

L’entreprise explique que Dick ‘zappe’ les mauvaises herbes. Le robot va détruire la plante grâce un courant électrique ‘qui traverse les racines de la plante à travers le sol, puis remonte’. Chaque plante considérée comme néfaste est détruite individuellement. Les plantes bénéfiques ou neutres sont laissées intactes.

Le robot va prendre plus de temps pour supprimer les mauvaises herbes que le simple épandage de produits chimiques. Mais grâce à Tom, qui avait déjà analysé le terrain, Dick ne va que dans les zones où c’est nécessaire.

Pour Small Robot Company, les robots amènent une agriculture plus respectueuse de l’environnement. ‘Si vous traitez un environnement vivant comme un processus industriel, vous en ignorez la complexité’, Ben Scott-Robinson, cofondateur et CEO de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’ils ont développé cette technologie d’agriculture par plante, où chaque plante est surveillée.

Rentabilité

Actuellement, seul le robot Tom est utilisé dans plusieurs fermes du Royaume-Uni. L’entreprise veut en effet récupérer un maximum d’information de l’analyse des champs. Le système complet devrait être lancé d’ici 2023.

Mais cela aura un coût : 400 livres sterling (466 euros) par hectare. Et le processus est plus long qu’avec un désherbant. Small Robot Company va devoir prouver que la réduction des mauvaises herbes qu’offrent les robots est inégalable en comparaison à des produits chimiques. En outre, les agriculteurs doivent prendre en compte qu’ils n’auront plus à acheter de produits chimiques. Ce qui leur fera économiser énormément d’argent.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20