Pourquoi faudra-t-il attendre l’iPhone 15 pour voir une vraie révolution  

La prochaine fournée d’iPhone pourrait ne pas être aussi excitante qu’espérée. Apple aurait en effet décidé d’adopter une nouvelle stratégie qui pourrait faire de l’iPhone 14 une édition particulière, mais pas forcément dans le bon sens du terme. Peu d’améliorations seraient au programme, pire encore, certains modèles se rapprocheraient (trop ?) fortement de ceux de 2021.

La présentation des nouveaux smartphones haut de gamme d’Apple n’est pas prévue avant plusieurs mois et, pourtant, de nombreuses rumeurs à leur égard circulent depuis un moment déjà. Cela n’a rien de surprenant, mais les nouvelles à leurs propos sont quelque peu déroutantes. Il est en effet question qu’Apple accentue la distinction entre les modèles d’entrée de gamme et les Pro. On notera d’ailleurs que le modèle mini – qui n’a jamais réellement réussi à se démarquer – serait abandonné au profit d’une version Max du modèle de base.  

Une puce différente pour chaque gamme d’iPhone

Selon la rumeur, seules les versions ultra haut de gamme de l’iPhone 14 auraient droit à une mise à niveau de leur processeur. Ces dernières embarqueraient ainsi une puce A16 Bionic, alors que les modèles de base ne profiteraient que d’une version maquillée qui serait en réalité très proche de celle de l’iPhone 13 actuel, soit l’A15 Bionic.

Une stratégie qui pourrait attirer des critiques à Apple qui, pour s’en prémunir, aurait tout de même apporté des modifications à l’A15 Bionic. La firme prévoirait également de nommer sa vraie nouvelle puce A16 Pro. La raison à cela serait tout simplement liée à la pénurie de puces électroniques à laquelle fait face le monde depuis de nombreux mois. Cette dernière aurait d’ailleurs un impact négatif sur les prix des iPhone.

Ce ne serait pas la première fois qu’Apple agirait de la sorte. Avec l’iPhone de 5e génération déjà, l’entreprise américaine avait intégré des processeurs différents dans ses différents modèles. L’iPhone 5S profitait ainsi de la puissance de la puce A7, alors que l’iPhone 5C tournait sous A6.

Le début d’un changement plus important

Outre ce point, Apple apporterait d’autres modifications à son nouvel iPhone, mais elles seraient plutôt anecdotiques, n’apportant rien de vraiment révolutionnaire en soi. Il est notamment question d’un bloc photo plus épais, ce qui laisse penser que l’entreprise à la pomme pourrait améliorer cette partie de l’appareil, mais rien n’est moins sûr.

Le vrai changement se situerait sur la face avant du téléphone, au niveau de l’encoche. Cette dernière s’apprêterait en effet à changer de forme. Elle serait donc toujours bien présente, mais de manière plus discrète. La rumeur veut qu’Apple adopte un format double poinçon en forme de « pilule », renfermant la caméra frontale et les capteurs Face ID et TrueDepth.

Une évolution qui ne concernerait une fois de plus que les modèles Pro. L’iPhone 14, bien qu’il puisse être décliné au format Max, pourrait s’avérer particulièrement décevant, in fine. De quoi pousser plus de personnes à opter pour l’un des modèles ultra haut de gamme ou à patienter jusqu’à l’année prochaine pour renouveler leur smartphone.

Enfin, il se pourrait que l’iPhone 14 soit exempt de port. C’est en tout cas ce qu’affirme un bruit de couloir. Apple n’a jamais caché son souhait de supprimer les ports de l’iPhone et cela pourrait se concrétiser en 2022.

L’iPhone 15 et la (vraie) disparition de l’encoche

Après une fournée en demi-teinte, celle que prévoit de lancer Apple en 2023 pourrait s’avérer beaucoup plus intéressante. Il est en effet question que la transition de l’encoche vers un format en poinçon soit l’étape intermédiaire avant la disparition totale de l’encoche qui interviendrait sur l’iPhone 15. C’est en tout cas ce qu’indique la rumeur.

La firme de Cupertino pourrait en effet se tourner vers son rival Samsung – une rivalité de surface puisque les deux travaillent ensemble depuis des années, Samsung fournissant des dalles à Apple – pour faire passer la caméra, Face ID et autre sous l’écran de l’iPhone 15.

Apple pourrait également se tourner vers LG Display, autre fournisseur de longue date de l’entreprise, pour faire disparaitre l’encoche de l’iPhone.

Reste à voir si la fournée 2023 sera basée sur la même stratégie que celle de 2022 et donc, que les modèles d’entrée de gamme se contenteront d’une puce recyclée, alors que les modèles Pro profiteront de toutes les améliorations, dont une puce plus puissante, mais surtout d’une caméra sous l’écran.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20