« 2023 sera pire que 2022 pour la crypto »

Après une année 2022 qui aura vu la plupart des cryptos voir leur valeur descendre en flèche, 2023 ne devrait guère être mieux.

Pourquoi est-ce important ?

Avec la faillite de FTX, les investisseurs ont perdu confiance en la crypto et ont retiré leurs billes de la partie. Tout le secteur en a pâti, la capitalisation boursière du secteur a chuté de plus de 65 % par rapport aux sommets atteints en novembre 2021 et le Bitcoin et l'Ethereum ont perdu plus de 60 % en 2022.

L’actualité : deux scénarios majeurs, surtout liés à FTX, sont envisageables cette année, selon les experts qui se sont adressés à Insider.

1. La contagion de FTX pourrait mener à plus de faillites et de poursuites judiciaires

  • Fedor Muegge, partenaire de la société de capital-risque blockchain 369 Capital, a déclaré à Insider que l’industrie n’a pas encore vu les implosions de FTX ou de Terra et Luna jouer totalement. « Nous n’avons même pas encore commencé à démêler réellement FTX et son réseau d’entreprises. La poursuite des travaux sur ce sujet et les enquêtes sur d’autres événements récents, comme l’affaire Terra, pourraient conduire à d’autres poursuites judiciaires », a déclaré Muegge.
  • « La contagion prend beaucoup de temps pour jouer pleinement et nous nous attendons à ce qu’il y ait encore quelques dominos à tomber en 2023. Cela dit, nous constatons déjà un engagement renouvelé pour construire des solutions meilleures et plus dignes de confiance dans l’espace et nous nous attendons à ce que cette tendance soit un thème central de 2023 », a expliqué Phil Wirtjes, responsable de la stratégie de la plateforme de négociation d’actifs numériques Enclave Markets à Insider.

2. Des pertes majeures et des liquidations à travers tout le secteur

  • « Les poursuites judiciaires et les faillites vont se poursuivre pendant de nombreuses années. Aujourd’hui encore, les pièces issues de la faillite de Mt.Gox de 2014 attendent d’être distribuées », a déclaré Tegan Kline, CBO et cofondatrice du développeur de logiciels Edge & Node, à Insider. « La plus grande situation non résolue à l’heure actuelle est celle de DCG, Genesis et Grayscale et nous attendons de voir ce qui se passe là-bas. »
  • « La chute imminente de Genesis est un sujet d’inquiétude depuis un certain temps, car la majorité de ses actifs sont détenus par des fonds spéculatifs américains et le marché s’est déjà ajusté à cette nouvelle », explique Andrei Grachev, l’associé directeur de DWF Labs, un fabricant de marchés d’actifs numériques. Il a ajouté : « Bien que l’effondrement puisse ne pas avoir un impact majeur sur l’industrie dans son ensemble, il marque la fin d’une époque puisque DCG, dont on a longtemps craint qu’il soit le dernier domino à tomber, va finalement succomber. »
  • Genesis a supprimé 30 % de son personnel jeudi, a déclaré un porte-parole de l’entreprise, toujours à Insider, les équipes de vente et de développement commercial étant les plus touchées par les réductions. Gemini, la bourse de cryptomonnaies qui a prêté des fonds à Genesis pour son produit porteur d’intérêts, tentent de récupérer 900 millions de dollars (qui appartenaient à leurs clients, NDLR) auprès de la société en difficulté. Il pourrait y avoir des pertes majeures et des liquidations dans tout le secteur si une grande entreprise comme Genesis ou sa société mère DCG doit déposer son bilan.

L’essentiel : l’affaire était un premier domino dont la réaction en chaîne n’est pas près de se terminer.

  • La faillite de FTX a provoqué le différend, devenu public, entre Gemini et Genesis entraînant un autre scandale dans le monde de la crypto.
  • Les experts redoutent que cette affaire Genesis provoque d’autres faillites et d’autres scandales à travers le monde de la cryptomonnaie.
  • Ces autres scandales et autres faillites faisant encore baisser les valeurs monétaires des cryptos.
  • Cependant, ils restent optimistes quant à l’utilisation de la technologie Blockchain et de la décentralisation de l’information par les banques.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20