Plus de 18 millions de morts ? Le bilan mondial des décès dus au Covid-19 trois fois plus élevé que les chiffres officiels, selon une nouvelle étude

La pandémie de Covid-19 pourrait avoir fait 18,2 millions de morts dans le monde, soit plus de trois fois le bilan officiel, selon une nouvelle étude. Ce chiffre très élevé est le résultat d’une meilleure estimation du bilan mondial des décès jusqu’à la fin de 2021, selon une analyse d’un consortium de chercheurs en santé publiée dans le Lancet.

Les chercheurs ont basé leur calcul sur les décès « excédentaires » qu’ils estiment avoir été causés directement ou indirectement par la pandémie. Cette surmortalité est calculée en examinant la différence entre le nombre de décès enregistrés, toutes causes confondues, et le nombre de décès attendu sur la base des tendances antérieures.

Bien que le bilan officiel des décès dus à Covid-19 entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 soit de 5,9 millions, la nouvelle étude estime que 18,2 millions de décès supplémentaires ont eu lieu au cours de la même période, ce qui suggère que l’impact total a été plus important.

Le taux de surmortalité mondial dû au Covid-19 est de 120,2 décès pour 100 000 habitants. Pour la Belgique, ce chiffre est de 146,6

L’étude se fonde sur les premières estimations, revues par des pairs, des décès supplémentaires dus à la pandémie dans 191 pays et territoires. Des recherches antérieures menées en Suède et aux Pays-Bas ont montré que le Covid-19 est directement à l’origine de la plupart des décès supplémentaires constatés dans ces pays.

Si leur estimation est correcte, le taux de surmortalité mondial pour tous les âges dû à la pandémie de Covid-19 serait en fait de 120,2 décès pour 100.000 habitants. Pour la Belgique, ce chiffre est de 146,6. Le taux de surmortalité a dépassé 300 décès pour 100.000 habitants dans 21 pays. Au niveau mondial, l’Asie du Sud (5,3 millions), l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient (1,7 million) et l’Europe de l’Est (1,4 million) ont enregistré le plus grand nombre de décès excédentaires.

En termes de chiffres absolus, l’Inde a enregistré le plus grand nombre de décès supplémentaires dus au coronavirus – 4,07 millions, selon les conclusions? Avec ensuite les États-Unis (1,13 million), la Russie (1,07 million), le Mexique (798.000), le Brésil (792.000), de l’Indonésie (736.000) et le Pakistan (664.000). Pour la Belgique, le chiffre est de 32.000.

Pire en Bolivie, Bulgarie, Eswatini, Macédoine du Nord et Lesotho

Les cinq taux de mortalité estimés les plus élevés pour 100.000 personnes ont été observés en Bolivie (734,9), en Bulgarie (647,3), en Eswatini (ancien Swaziland, 634,9), en Macédoine du Nord (583,6) et au Lesotho (562,9).

Les différences entre les chiffres officiels des décès liés au Covid et les estimations des chercheurs peuvent être dues à l’absence de tests, aux difficultés à déclarer ces décès ou à l’impossibilité d’accéder aux soins de santé parce que la pandémie a perturbé les services. L’écart est le plus grand en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Les chercheurs ont développé un modèle statistique pour mesurer les décès excédentaires dans les pays où les données sur la mortalité toutes causes confondues n’étaient pas disponibles, ce qui leur a permis de générer leur chiffre de 18,2 millions de décès. Ils ont également exclu les semaines où des vagues de chaleur se sont produites, afin de ne pas fausser les chiffres.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20