Nouveau coup dur pour Tesla: son chef de la conduite autonome abandonne le navire

Rien ne va plus pour Tesla, entre les frasques de son PDG, les fluctuations de sa valeur en bourse, les pénuries de pièces qui perturbent sa production, ses licenciements et rappels de produits. Alors certes, le constructeur automobile reste le leader mondial sur le secteur des véhicules électriques, mais le fait est que Tesla traverse des moments difficiles et la démission de son chef de la conduite autonome n’arrange rien.

Dans une série de tweets, Andrej Karpathy, haut responsable de l’intelligence artificielle de Tesla et architecte du système de conduite autonome Autopilot de l’entreprise, a annoncé son départ. L’homme qui a rejoint l’entreprise en 2017 a dirigé les équipes de vision par ordinateur – soit la technologie au cœur du pilote automatique -, ainsi que des groupes responsables de l’étiquetage des données et du déploiement de la fonctionnalité. Autrement, ce n’était pas n’importe qui au sein de Tesla. Et son départ se fait remarquer, surtout en cette période tumultueuse pour l’entreprise.

L’Autopilot mis en péril ?

Ce retrait du responsable de la conduite autonome ne fait que rajouter de la pression au sein de la direction de Tesla, mais il n’annonce surtout rien de bon pour le développement du projet. La technologie sur laquelle travaillait Karpathy et son équipe est essentielle au système de conduite autonome de Tesla, comme le rappelle Bloomberg. Or, la conduite autonome est l’un des fers de lance pour l’entreprise, pourtant le mois dernier, Tesla a déjà licencié plusieurs centaines de travailleurs de la division Autopilot et fermé un bureau à San Mateo, en Californie.

Quel avenir pour l’Autopilot de Tesla ? Le projet pourrait être quelque peu mis de côté, en raison des perturbations auxquelles l’entreprise est confrontée depuis plusieurs mois.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20