Mark Mobius, expert en marchés émergents: « La réglementation stricte en Chine offre des opportunités aux investisseurs »

Les mesures répressives prises par le gouvernement chinois à l’encontre de certaines industries du pays offrent aux investisseurs une occasion unique d’acheter de grandes valeurs. C’est du moins la façon dont l’ancien investisseur Mark Mobius voit les choses. Cet homme de 85 ans est une légende vivante de Wall Street, où il est réputé pour sa vision des marchés émergents.

Pourquoi est-ce important ?

Les autorités chinoises ont récemment renforcé la réglementation dans des secteurs tels que la technologie, l'éducation et la livraison de nourriture. Ces mesures ont durement touché certaines actions. Mais pour les investisseurs chevronnés, cela signifie une chose: c'est l'occasion d'acheter à la baisse. Un avis partagé par Mark Mobius, qui, dans une interview accordée à CNBC, donne un quelques conseils supplémentaires.

M. Mobius, associé fondateur de Mobius Capital Partners, estime que les réglementations plus strictes en Chine sont une bonne nouvelle car elles amélioreront la gouvernance d’entreprise à long terme.

Mais il prévient que les investisseurs doivent néanmoins être « très prudents ». Le renforcement de la réglementation pourrait amener les grands fonds souverains à retirer leurs capitaux des grandes entreprises, telles que le géant technologique Alibaba. Et comme ces fonds sont d’importants investisseurs dans ces sociétés, le cours de l’action pourrait chuter brutalement s’ils viennent à réduire leur participation.

Gems

« Mais la bonne nouvelle, c’est que les personnes qui sont prêtes à creuser un peu sur ces marchés trouveront de nombreuses perles parmi les entreprises de taille moyenne et celles qui n’ont pas été touchées par la réglementation », affirme M. Mobius auprès de la CNBC.

« Maintenant qu’une entreprise comme Alibaba est en baisse de 30%, et beaucoup de ces autres entreprises aussi, il peut y avoir des opportunités pour ramasser certaines de ces actions, parce que le marché a peut-être (…) réagi de manière excessive. »

Les actions d’Alibaba, ainsi que d’autres géants chinois de la technologie tels que Tencent et Baidu, ont fortement chuté au début du mois, mais se sont légèrement redressées cette semaine.

Et M. Mobius de conclure : « Il y a peut-être de bonnes récoltes à faire parmi les grandes valeurs qui ont beaucoup baissé. »

« Très optimiste sur l’Inde »

Mobius s’intéresse également à l’Inde. Il est « très optimiste » à son sujet en raison de sa « croissance élevée et soutenue ». Le FMI prévoit une croissance du produit intérieur brut (PIB) du pays de 9,5% en 2021.

L’investisseur souligne également les avantages du programme de privatisation de l’Inde. Dans le cadre de celui-ci, le gouvernement vend ses participations dans diverses entreprises publiques, telles que la compagnie aérienne Air India.

Selon M. Mobius, la vente de ces actifs d’État est estimée à 81 milliards de dollars, ce qui permettra non seulement de renforcer les finances publiques, mais aussi de rendre le marché boursier indien plus liquide.

Cela « améliorera la manière dont ces entreprises d’État sont gérées, car elles devront adhérer à une meilleure gouvernance d’entreprise », estime M. Mobius. Il ajoute que sa société se concentre sur les petites et moyennes entreprises en Inde.

Le « doyen des marchés émergents » (le surnom de Mobius à Wall Street) avait auparavant déclaré qu’il s’intéressait aux sociétés indiennes de logiciels, aux actions du secteur de la santé et aux entreprises qui fournissent des équipements et des matériaux pour les projets d’infrastructure.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20