Marie Kondo donne ses astuces pour mieux supporter le confinement

Marie Kondo (Isopix)

La reine du rangement, Marie Kondo, est, tout comme le reste de la population mondiale, confinée chez elle. Cette semaine, elle a partagé ses conseils pour se sentir mieux chez soi, et cela passe évidemment par un bon gros tri dans ses affaires.

Depuis la sortie de son livre La Magie du rangement en 2015, Marie Kondo est considérée comme une déesse du rangement à travers le monde. Sa méthode d’organisation de la maison, appelée Konmari, a fait de nombreux adeptes. Elle possède même sa propre série sur Netflix, L’art du rangement avec Marie Kondo, où elle conseille des Américains qui n’arrivent pas à mettre de l’ordre dans leur logement.

Un bon environnement de travail

Tous les habitués du télétravail vous le diront: pour bien travailler à domicile, il faut un bon environnement de travail. Pour Marie Kondo, rien de tel qu’une bonne réorganisation du lieu de vie, via la méthode Konmari. Il va donc falloir se faire à l’idée de se débarrasser d’une partie de vos affaires personnelles.

Car c’est le principe même de cette méthode de rangement: ne conserver que les objets qui nous procurent de la joie. Le reste n’a aucune utilité. Elle commence toujours par les vêtements. Ensuite viennent les livres, les documents et les articles divers. Il faut surtout garder les objets sentimentaux, tels que les photos, pour la toute fin du processus, car c’est ceux qui seront le plus difficiles à trier. La technique propose de rassembler au même endroit tous les objets d’une même catégorie pour mieux se rendre compte de ce que l’on possède.

En confinement, Marie Kondo conseille de faire cela avec la nourriture. ‘Faites un inventaire précis et regardez les dates d’expiration’, explique-t-elle. Vous saurez alors ce que vous avez et ce dont vous avez besoin. Cela évite les achats faits dans la panique.

L’un des conseils habituels de Marie pour se débarrasser des affaires qu’on ne veut plus est de les donner à des personnes dans le besoin. Cependant avec la crise, la plupart des centres sont fermés. Elle propose tout de même de les réserver pour plus tard, quitte à désencombrer un peu moins vite les pièces de vie. Le plus important pour elle est de ‘visualiser le genre de maison que vous voulez avoir dans le futur’. ‘La prochaine étape deviendra beaucoup plus claire pour vous.’

Vie privée et vie professionnelle

Dans une interview pour le Washington Post, Marie Kondo conseille aux personnes confinées de voir cette période comme une opportunité de trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Pour cela, elle propose deux astuces.

  • Faire chaque jour une liste des tâches à réaliser pour votre travail professionnel, mais aussi pour votre vie privée, afin qu’un aspect ne prenne pas le dessus sur l’autre.
  • Faire mentalement la distinction entre les temps de travail et les temps libres. Cela ne demande presque rien. ‘Il suffit de fermer les yeux et de vous dire que vous entrez dans votre mode de travail’, explique-t-elle. Ce passage peut se faire aussi par une rapide organisation de votre travail sur la journée.

Hasard du calendrier ou non, Marie Kondo a sorti son livre Joy of Work le 7 avril dernier, en plein confinement donc. Cet ouvrage, écrit en collaboration avec le professeur en gestion, Scott Sonenshein, réfute clairement l’hypothèse qu’un environnement en désordre est un indicateur de génie créatif. Pour les auteurs, du désordre résulte généralement de l’improductivité. D’où l’importance d’avoir un bureau bien rangé, pour ne pas perdre son temps dans des tâches improductives.

Toutefois, elle précise qu’il ne faut pas forcément se débarrasser de tous les objets qui se trouvent sur son bureau. Mais plutôt ‘d’entamer une discussion avec soi-même’ sur la manière dont nous aimerions travailler.