L’iPhone se dote d’un « mode verrouillage » spécial pour parer les cyberattaques

Apple a annoncé mercredi son intention d’introduire un nouveau « mode verrouillage » pour ses iPhone, afin de protéger les défenseurs des droits de l’homme, les dissidents politiques et les journalistes contre les attaques pirates sophistiquées.

La mise à jour d’Apple intervient après la découverte d’au moins deux sociétés israéliennes exploitant des faiblesses dans le logiciel de l’iPhone. Les développeurs de NSO Group et de REIGN ont réussi à mettre au point un logiciel sophistiqué et avancé qui permet à des personnes malveillantes d’accéder à un iPhone sans que la victime s’en aperçoive.

Fonction pour un petit groupe d’utilisateurs

Ce mercredi, Apple a annoncé que la nouvelle fonctionnalité serait présente dans la prochaine version d’iOS 16. La société de Cupertino souligne que cette fonctionnalité est destinée à un groupe relativement restreint d’utilisateurs qui courent un risque élevé d’être espionnés par des acteurs hostiles. Il s’agit notamment de militants, de journalistes, et de dissidents.

« Je pense que le « mode verrouillage » jouera un rôle clé dans le « modus operandi » des différents utilisateurs. Je m’attends à ce que les développeurs de logiciels espions essaient de craquer le mode de verrouillage, mais j’espère que cette fonction offrira la protection dont beaucoup de gens ont besoin », a déclaré Ron Deibert, directeur du Citizen Lab de l’université de Toronto. « Ce sera de toute façon un gros revers pour les utilisateurs de ces logiciels espions ».

Selon Apple, lorsque le nouveau mode est activé par l’utilisateur, il offre un niveau de sécurité « extrême » en restreignant fortement certaines fonctionnalités des apps et des sites web, offrant ainsi une protection supplémentaire à l’appareil. En voici quelques exemples ;

  • Dans l’application Messages, la réception de pièces jointes telles que des photos, des vidéos et des fichiers est bloquée ;
  • Les appels FaceTime entrants provenant de personnes inconnues sont bloqués ;
  • Les fonctions avancées du navigateur web Safari sont désactivées, ce qui fait que les sites se chargent plus lentement, mais sont plus sûrs ;
  • Les albums photo partagés sur l’appareil sont supprimés ;
  • Lorsque l’appareil est verrouillé, les connexions du câble USB sont bloquées, ce qui empêche le transfert de données.

Le joyau de la couronne israélienne

Pegasus, le joyau de la société israélienne NSO Group, est un logiciel espion sophistiqué et puissant qui donne à l’utilisateur un accès complet au téléphone d’une personne. Une fois à l’intérieur, l’utilisateur a accès à tous les messages, e-mails, numéros de téléphone et photos. Même la caméra et le microphone peuvent être activés à distance, ce qui permet de surveiller et d’écouter une cible en direct.

Le logiciel a déjà fait plusieurs victimes bien connues, dont divers hommes politiques, notamment le président français Emmanuel Macron et nos compatriotes Charles Michel et Didier Reynders (tous deux MR). Même le fils de l’ancien président israélien Benjamin Netanyahu a été victime de ce logiciel espion.

L’autorité européenne de surveillance pour la protection des données personnelles, en tant que chien de garde de la vie privée, a précédemment exprimé des critiques à l’égard du logiciel espion. Pegasus devrait être interdit au sein de l’Union européenne. L’organisme de surveillance craint que les logiciels espions ne causent des dommages sans précédent à la Constitution et à l’État de droit.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20