L’inflation pourrait atteindre des records sans provoquer de krach, selon Goldman Sachs

En plus du coronavirus, le marché mondial fait face à une pandémie d’inflation. Les prix des biens et services augmentent, diminuant le pouvoir des monnaies. Une inflation annoncée comme momentanée qui pourrait finalement durer dans le temps et atteindre des sommets, sans qu’une correction majeure ne se produise. C’est en tout cas la thèse soutenue par Goldman Sachs.

L’inflation ne cesse de croitre. La situation est tellement préoccupante que plusieurs entreprises de Wall Street estiment qu’un krach boursier n’est pas à exclure. Une vision que ne partage pas la banque d’investissement Goldman Sachs qui estime que l’indice S&P 500 pourrait atteindre 5.100 points d’ici l’afin de l’année prochaine.

« Contrairement à l’intuition de nombreux investisseurs, le rendement stellaire de 26 % depuis le début de l’année n’est pas en soi une bonne raison de s’attendre à un faible rendement en 2022 », a déclaré David Kostin, stratège en chef des actions américaines chez Goldman Sachs, dans une note envoyée cette semaine aux investisseurs, comme le rapporte Yahoo Finance.

« Les taux réels, bien qu’en hausse, resteront négatifs et les allocations en actions des investisseurs continueront d’atteindre des niveaux records », poursuit-il.

Évidemment, l’inflation ne réussit pas à tout le monde. Les consommateurs et les épargnants sont les premiers à en pâtir, mais toutes les actions ne profitent tout simplement pas d’un marché haussier. Goldman Sachs identifie cependant 3 actions pour lesquelles l’inflation pourrait s’avérer particulièrement favorable.

1. Amazon (AMZN)

Mastodonde d’une capitalisation boursière de 1,8 billion de dollars, Amazon pourrait voir sa valeur s’envoler, selon la banque d’investissement. La firme de Jeff Bezos est d’ailleurs le premier choix d’actions Internet de Goldman Sachs pour 2022.

« AMZN est exposé à une multitude de thèmes de croissance séculaire plus larges, notamment le commerce électronique, la publicité, l’informatique en cloud, la consommation de médias et l’adoption des abonnements par les consommateurs », a indiqué Eric Sheridan, analyste chez Goldman Sachs.

L’action AMZN se négocie aux alentours des 3.500 dollars, mais elle pourrait augmenter et passer le cap des 4.000 dollars.

2. Coinbase (COIN)

Bien que la plus populaire des cryptomonnaies ait vu sa valeur diminuée – le Bitcoin a chuté sous les 60.000 dollars –, la plus célèbre des plateformes d’échange de monnaies numérique n’en reste pas moins très prisée. En quelques semaines, les actions Coinbase ont grimpé de plus de 50%.

Plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies aux États-Unis, Coinbase gagne de l’argent à chaque fois que des pièces sont achetées ou revendues. Au vu de la popularité des monnaies numériques, on comprend assez facilement pourquoi les actions de Coinbase augmentent autant. Et cela ne devrait pas cesser.

« Bien que COIN reste un modèle financier difficile à prédire avec des tendances d’adoption plus larges et le développement de l’écosystème crypto entrainant des actions au quotidien, nous continuons de penser que COIN représente l’un des meilleurs moyens de s’exposer à l’expansion de l’écosystème crypto », ont récemment déclaré les analystes de Goldman Sachs dans un rapport.

Selon la banque d’investissement, l’action de Coinbase devrait voir sa valeur augmenter de 13% et donc passer à 387 dollars.

On notera tout de même que si Goldman Sachs exclut un prochain krach boursier, de nombreux autres grands experts affirment le contraire. La BCE a elle-même mis en garde contre une forte correction boursière. Récemment, Warren Buffet prodiguait ses bons conseils pour investir malgré l’inflation.

3. Home Depot (HD)

Ce vieux détaillant de briques et de mortier n’est sans doute pas aussi sexy que les deux autres, mais il a tout de même de sérieux atouts à faire valoir. Se négociant à environ 399 dollars, son action rapporté plus de 50% en 2021. Au cours des cinq dernières années, HD a plus que triplé.

Et d’après Goldman Sachs, ce n’est pas près de s’arrêter. La banque américaine a récemment porté son objectif de prix à 428 dollars.


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20