« L’histoire ne jugera pas la Réserve fédérale de Jerome Powell avec bienveillance »

Après une lueur d'espoir, les marchés ont très vite déchanté pour virer au rouge sang, aussi bien aux États-Unis qu'en Europe. Voilà maintenant 6 mois que Wall Street est en chute libre et personne ne sait vraiment où se situera le point de capitulation. Les marchés ont jugé la prestation de Jerome Powell, le président de la Banque centrale américaine (Fed), comme confuse. "Le risque, c'est que la Fed casse quelque chose", sans être certaine de pouvoir influencer l'inflation.

Ap

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20