Les usines des plus grands constructeurs automobiles rouvriront dès la semaine prochaine

Une Volkswagen e-Golf en train d’être assemblée. (EPA)

Les plus grands constructeurs automobiles du monde vont progressivement rouvrir leurs usines en Europe à partir de la semaine prochaine, indique le site de CNN. Mais il faudra encore patienter pour un retour à la normale.

Alors que de nombreux pays européens atteignent ou sont sur le point d’atteindre le pic de l’épidémie (ou plutôt des plateaux), la réflexion est désormais au déconfinement. Si nous n’en sommes en Belgique pas encore à ce stade, les constructeurs automobiles prennent déjà les devants. Il faut dire que l’impact économique du coronavirus ne s’est déjà que trop fait sentir.

Mercredi, Volkswagen a ainsi déclaré que la production reprendra dans des usines en Allemagne et en Slovaquie à partir de la semaine du 20 avril, soit après un mois d’arrêt. D’autres usines au Portugal, en Espagne, en Russie et aux États-Unis reprendront leur production la semaine suivante, tandis que l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil et le Mexique devraient suivre en mai.

‘Avec les décisions du gouvernement fédéral et des Länder en Allemagne et l’assouplissement des restrictions dans d’autres États européens, les conditions sont réunies pour une reprise progressive de la production’, a déclaré Ralf Brandstätter, directeur de l’exploitation de la marque Volkswagen.

Précautions

Toyota reprendra également la production dans ses usines françaises et polonaises le 22 avril, mais à des volumes sensiblement réduits. ‘Il est entendu que la meilleure façon de redémarrer est de ne pas subir de pression sur les volumes, en mettant l’accent sur la santé et la sécurité’, a indiqué l’entreprise japonaise dans un communiqué.

Il y aura aussi un retour très progressif dans d’autres pays européens, tandis que Hyundai a déjà rouvert son usine en République tchèque ce mardi, avec deux équipes au lieu de trois.

C’est que la sécurité est devenue le maître-mot en lieu et place de la productivité à tout prix. Volkswagen aurait ainsi déployé 100 mesures supplémentaires pour réduire le risque d’infection parmi les employés autant que possible. Un sacré challenge pour l »entreprise qui emploie environ 490.000 personnes en Europe, la majorité de son effectif mondial.

Soulagement

Reste-t-il que la reprise de la production sera un soulagement bienvenu pour de nombreux constructeurs automobiles. La crise du coronavirus a déjà lourdement entaché leurs prévisions dé bénéfices pour 2020. Jeudi, Volkswagen a ainsi annoncé un bénéfice d’exploitation de seulement 900 millions d’euros pour le premier trimestre de l’année, contre environ 3,9 milliards d’euros l’année précédente.

Il faudra toutefois encore attendre pour connaître les prévisions de l’année en cours. ‘Il n’est actuellement pas possible de déterminer quand une nouvelle perspective peut être faite pour l’année entière’, a déclaré Volkswagen. ‘Les impacts résultant de la pandémie sur la demande des clients, la chaîne d’approvisionnement et la production ne peuvent actuellement pas être prévus avec précision’. Comme pour beaucoup d’autres points, il faudra s’armer de beaucoup de patience…

Lire aussi: