Les marchés:
Markten inladen...

DIMANCHE 07 JUIN

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les constructeurs automobiles allemands s’entretiennent avec Merkel au sujet de la crise

Logo Business AM
Auto

02/04/2020 | Sonia Romero | 4 min de lecture

Michael Kappeler/dpa

Les patrons de Volkswagen, BMW et Daimler ont tenu mercredi un ‘appel de crise’ avec la chancelière allemande Angela Merkel. Le but: discuter des moyens de relancer la production à l’agonie, rapporte ce jeudi le journal allemand Handelsblatt.

Selon une source chez Daimler, ont participé à cette réunion téléphonique extraordinaire Angela Merkel, le ministre de l’économie Peter Altmaier, le ministre des finances Olaf Scholz et Joerg Hofmann, le président du syndicat IG Metall, le CEO de Daimler Ola Kaellenius, celui de BMW Oliver Zipse et de Volkswagen Herbert Diess.

Une réunion extraordinaire pour une situation extraordinaire, on ne cessera de le répéter. À cause des mesures de confinement dues au coronavirus, la production est à l’arrêt sur certains sites de constructeurs automobiles allemands. Une situation qui engendre des pertes colossales pour les entreprises, mais menace aussi de nombreux emplois.

Le directeur général de Volkswagen, Herbert Diess, déclarait ainsi la semaine dernière que l’entreprise pourrait devoir supprimer des emplois si la pandémie n’est pas maîtrisée. Le constructeur dépense encore environ 2 milliards d’euros par semaine.

Chaîne d’approvisionnement

Le Handelsblatt rapporte que les participants à l’appel de crise sont particulièrement préoccupés par la chaîne d’approvisionnement. Selon Reuters, ils ont discuté de la façon dont la production pourrait être relancée après la crise du coronavirus. Il y aurait à ce sujet eu un accord sur la nécessité d’une approche à l’échelle de l’UE pour relancer la production.

‘Cela n’aide pas si un pays va de l’avant et qu’ensuite tout est encore au point mort en Italie ou en Espagne’, a déclaré une source de Volkswagen. Elle ajoute que cela ‘entraînerait des lacunes dans la chaîne d’approvisionnement’.

Cette source indique qu’un accord a été trouvé pour mettre en place un groupe de travail comprenant le gouvernement, l’industrie et l’Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses. Ce groupe sera chargé de développer des normes de protection des employés lors de la reprise de la production, telles que des vêtements de protection, des masques, la distanciation sociale des travailleurs et le nettoyage fréquent des installations sanitaires.

Cette réunion intervient alors qu’une enquête publiée mercredi montrait les conséquences terribles du coronavirus sur le secteur manufacturier allemand dépendant des exportations. À cause des fermetures d’usines, celui-ci a connu le mois dernier la plus forte baisse de production depuis près de 11 ans. Une catastrophe pour la plus grande économie européenne.

Lire aussi:

Source: Reuters


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks