Les plages de Rio resteront fermées tant qu’il n’y aura pas de vaccin

Isopix

Les célèbres plages de Rio de Janeiro, attraction touristique par excellence du Brésil, ne rouvriront pas avant qu’un vaccin contre le coronavirus ne soit disponible. C’est ce qu’a annoncé le maire de la ville, Marcelo Crivella, jeudi.

La seule exception tolérée concernera les personnes qui désirent faire du sport sur la plage. Cette mesure fait suite au fait qu’un certain nombre de baigneurs ont ignoré les règles de ‘distanciation sociale’ au cours des dernières semaines. Selon Marcelo Crivella, les personnes qui se trouvent sur la plage ne portent pas de masque et sont trop proches les unes des autres, elles augmentent par conséquent le nombre d’infections.

Le Brésil est – après les États-Unis – le pays le plus durement touché par le nouveau coronavirus, avec plus de 1,6 million de cas confirmés. Rio est la deuxième ville la plus touchée du pays après Sao Paulo, avec plus de 11.000 morts. La réponse du Brésil à la pandémie s’est jusqu’à présent révélée catastrophique.

Plusieurs villes brésiliennes ont assoupli les mesures de lutte contre le Covid-19 au cours des dernières semaines, malgré les dizaines de milliers de nouveaux cas enregistrés quotidiennement. À Rio toujours, les bars et les restaurants ont rouvert depuis la semaine dernière. Un plan de réouverture des grands événements sportifs dans la ville a toutefois depuis lors été abandonné par le maire Marcelo Crivella.