Les piments de l’espace de la NASA battent deux records du monde simultanément

Les scientifiques en orbite dans la Station spatiale internationale s’adonnent aux joies du jardinage : pour la seconde fois, ils ont eu l’occasion de goûter quelques piments cultivés en apesanteur, et visiblement plutôt puissants. Une expérience qui bat pas moins de deux records dans l’histoire scientifique de l’ISS et qui s’annonce prometteuse pour la suite de l’exploration spatiale.

C’est une expérience qui pouvait faire sourire, mais qui n’en demeure pas moins historique sur plus d’un aspect : des astronautes en mission sur la Station spatiale Internationale ont pu manger quelque chose qui ne leur avait pas été envoyé depuis notre bonne vieille Terre. Ils ont fait pousser leurs propres piments, à l’intérieur même de leur station en orbite au dessus de nos têtes. Et outre le challenge que peut incarner l’agriculture en apesanteur, cette récolte fixe pas moins de deux nouveaux records du monde – ou plutôt de l’orbite.

137 jours pour une expérience

C’est d’abord la plus longue expérience scientifique qui s’est déroulée à ce jour à bord de l’ISS. Les piments devaient initialement croître pendant 120 jours, mais la récolte a été repoussée de 17 jours, portant ainsi le temps total de l’expérience à 137 jours. La précédente expérience la plus longue remonte à 2016, lorsque des fleurs, de type zinnia, ont été cultivées pendant 90 jours, a précisé à Insider Matt Romeyn, le chercheur en chef de l’expérience du piment. « Le calendrier nous a permis de dépasser la période de transition entre les astronautes de l’équipage 2 et ceux de l’équipage 3, permettant ainsi à un plus grand nombre d’astronautes d’avoir la chance d’échantillonner les poivrons », a déclaré M. Romeyn.

Des tacos plutôt relevés

Ce qui a permis aux plants de petits légumes de battre un second record : celui de la culture spatiale ayant permis de nourrir le plus de personnes différentes. Cela dit, celui-ci n’était pas bien compliqué à remporter, si l’on prend en compte qu’il s’agit là de la seconde récolte de piments estampillés NASA de l’histoire. Quant à l’aspect gastronomique de cette expérience, il semblerait que les astronautes actuels soient fort friands de tacos, car c’est sous cette forme qu’ont été consommés les fameux piments. Et ceux-ci n’avaient rien à envier à leurs congénères terrestres, selon les quelques privilégiés qui ont pu les goûter: « Grâce aux piments, la soirée taco a été un grand succès. Je recommande 10/10. Félicitations à Mark pour s’être occupé de la préparation… le niveau d’épices n’était pas une blague », a ainsi déclaré sur Facebook et Instagram l’astronaute Kayla Barron.

Bien sûr l’objectif à long terme de ce genre de recherche n’est pas (que) de cuisiner dans l’espace, ce qui semble quand même avoir des effets très positifs sur le moral des scientifiques en orbite. Mais d’étudier comment faire pousser de futures plantes et de futurs légumes sur la Lune, voire sur Mars, afin que les pionniers de l’espace puissent faire pousser de la nourriture fraiche.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20