Les Kardashian (et les utilisateurs) ont fait plier Instagram : Meta abandonne (pour l’instant) ses projets de copier TikTok

Instagram n’aura finalement pas eu le cran de défier le clan Kardashian. Après une semaine de critiques de la part des utilisateurs – mouvement porté par les demi-sœurs Kylie Jenner et Kim Kardashian –, Meta a décidé de rétropédaler et de mettre en pause son projet de transformation d’Instagram en copie de TikTok.

En perte de vitesse face au mastodonte TikTok, l’entreprise de Mark Zuckerberg comptait poursuivre la stratégie qu’elle suit depuis ses débuts pour rester dans la course: calquer ses nouvelles fonctionnalités sur ce qui fonctionne chez la concurrence. Mais cette fois-ci, Meta a été trop loin, remettant en cause l’ADN même d’Instagram. C’est en tout cas la critique faite par de nombreux utilisateurs qui n’ont d’ailleurs pas hésité à lancer une pétition pour faire réagir la plateforme. Et bien que le PDG d’Instagram ait campé sur ses positions plus tôt cette semaine quant à la nouvelle voie empruntée par Instagram, Adam Mosseri est finalement revenu sur sa stratégie.

Plus de publications d’amis et moins de suggestions

La plateforme va en effet stopper – du moins, momentanément – le test d’une nouvelle direction d’Instagram qui consistait à réduire les publications des proches des utilisateurs et à inonder leur fil d’actualité de recommandations basées sur un algorithme. Une approche qui tendait à rapprocher Instagram de TikTok. Le réseau social chinois ne met en effet pas en avant les vidéos des comptes suivis pas ses utilisateurs, mais les expose à des contenus qui pourraient leur plaire grâce à un algorithme basé sur leurs goûts.

« Je suis content que nous ayons pris un risque, si nous n’échouons pas de temps en temps, c’est que nous ne sommes pas suffisamment audacieux », a déclaré Adam Mosseri dans une interview. « Mais nous devons absolument prendre du recul et nous regrouper […] avant de revenir avec une nouvelle idée ».

Reculer pour mieux sauter ?

Cette décision d’Instagram intervient alors que le PDG de sa maison mère, Meta, a déclaré que les publications et les comptes recommandés dans les flux deviendraient plus importants à l’avenir. Pour l’instant, ils représentent environ 15% de ce que l’on voit sur Facebook et Instagram. D’ici la fin 2023, il est prévu que ce chiffre double, a indiqué Mark Zuckerberg.

La victoire des utilisateurs d’Instagram n’est donc que temporaire. La transformation de Facebook et Instagram en copie pure et simple de TikTok – après avoir calqué les Reels sur le réseau social – est vouée à se réaliser. Mosseri l’a d’ailleurs confirmé ; la pause de la nouvelle formule d’Instagram n’est pas permanente. Les utilisateurs devront se faire une raison.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20