Live | Élections sénatoriales décisives en Géorgie: les démocrates en (très) bonne voie

Kelly Loeffler Rapfael Warnock David Perdue Jon Ossoff
Kelly Loeffler (R.), Rapfael Warnock (D.), David Perdue (R.) en Jon Ossoff (D.) – Isopix

Mardi, les électeurs de l’État de Géorgie retournaient aux urnes pour élire leurs représentants au Sénat. Deux sièges sont encore vacants, mais lors du premier tour en novembre, aucun candidat n’avait obtenu une majorité de 50% pour être nommé vainqueur. Ce mardi, les deux premiers candidats de chaque siège se sont donc représentés. Le candidat démocrate Warnock gagne le premier siège. Pour le second, les résultats sont encore très serrés.

Dans cette course, les candidats sont réellement au coude à coude :

Résultats provisoires à 7h (heure belge) – source: CNN

  • Raphael Warnock, démocrate, a recueilli 50,4% des voix, face à la républicaine Kelly Loeffler. Un peu plus de 30.000 voix les séparent. A 8h (heure belge), ce mercredi, Warnock a été officiellement déclaré vainqueur de ce second tour.

Résultats provisoires à 9h (heure belge) – source: CNN

  • La course pour le second siège est bien plus serrée. Alors que le républicain David Perdue dépassait son concurrent d’environ 1.000 voix tôt ce matin, le démocrate Jon Ossoff a pris la première place vers 8h30 (heure belge). Au fil des heures, Ossoff a grappilé de plus en plus de voix supplémentaires. A 15H30, l’écart entre les deux candidats était de plus de 16.000 voix. Fort de cette avance, Jon Ossoff a revendiqué sa victoire sur les réseaux sociaux. Toutefois, ni l’Etat de Géorgie ni les grands médias n’ont encore officialisé cette nouvelle.

Autant dire que la situation peut très vite se retourner sur les derniers milliers de bulletins qui doivent encore être comptés. Selon CBS, les votes qui n’ont pas encore été dépouillés viennent principalement de régions autour d’Atlanta, ‘fortement démocrate’. Ossoff pourrait bien réaliser une remontée décisive dans les prochaines heures.

Rappelons également que lors des élections présidentielles de novembre, Joe Biden avait réalisé une percée surprenante dans l’Etat, lui permettant de remporter les 16 grands électeurs. La Géorgie est donc considérée cette année comme un État démocrate, mais elle semble, aujourd’hui encore, plus que jamais divisée dans ses opinions politiques.

Contrôle du Sénat

Ces élections, bien qu’elles ne concernent que l’État de Géorgie, revêtent une importance nationale. Leurs résultats décidera quel parti contrôlera le Sénat pendant les deux prochaines années. Les démocrates possèdent actuellement 45 sièges, tandis que les républicains en ont 50. Deux scénarios sont alors possibles à l’issue de ces élections:

  • Les républicains gagnent au moins un des deux sièges dans l’État. Ils seront donc en majorité au Sénat et pourront s’opposer plus facilement aux propositions de loi du président élu, Joe Biden.
  • Les démocrates gagnent les deux sièges. Les deux partis sont alors à égalité dans le Sénat, et c’est Kamala Harris, en tant que présidente du Sénat, qui tranchera des décisions concernant les idées de son président.

Ces élections vont donc définir la facilité – ou non – qu’aura Joe Biden à mener sa politique entre 2021 et 2023. Le Sénat étant renouvelé d’un tiers tous les deux ans, une nouvelle majorité pourrait donc voir le jour en 2023.