Le vaccin d’AstraZeneca peut être administré sans limite d’âge supérieure en Belgique, affirme le CSS

Isopix

Le Conseil Supérieur de la Santé a revu ses recommandations et estime désormais que le vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 peut être administré à toutes les personnes de plus de 18 ans sans limite d’âge supérieur, a annoncé Yves Van Laethem, président de la section de vaccination du CSS, lors d’une conférence de presse en ligne ce mardi.

En Belgique, le vaccin d’AstraZeneca était pour l’instant réservé aux personnes âgées de moins de 55 ans. À l’instar d’autres pays, les autorités sanitaires belges avaient pris cette décision suite au manque de données d’efficacité du médicament auprès des tranches d’âge les plus élevées.

Mais sur base de trois nouvelles études menées en situation réelle – une en Ecosse, une en Angleterre et une en Israël – le Conseil Supérieur de la Santé a revu ses recommandations.

‘Une efficacité du même ordre de grandeur que le vaccin Pfizer y compris chez les personnes âgées’

‘Le vaccin AstraZeneca a une efficacité du même ordre de grandeur que le vaccin Pfizer y compris chez les personnes âgées’, a expliqué ce mardi Yves Van Laethem, président de la section de vaccination du CSS. ‘Ces données recueillies sur de larges groupes de personnes âgées de plus de 75 ans nous semblent rassurantes.’

Il s’agit là d’une excellente nouvelle en vue d’améliorer le déploiement de la campagne de vaccination qui patine pour l’instant en Belgique. Suite aux nombreuses critiques, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), avait sollicité le CSS pour un nouvel avis sur la question de la limite d’âge pour le vaccin d’AstraZeneca.

35 jours d’écart

Le ministre avait également cherché à savoir s’il était possible d’administrer la 2e dose du vaccin Pfizer/BioNTech après 42 jours au lieu de 21 jours comme recommandé par le fabricant.

‘Le Conseil supérieur de la Santé estime que la deuxième dose du vaccin Pfizer doit rester aussi proche que possible des 21 jours demandés’, a fait savoir Yves Van Laethem. ‘Les études récentes permettent d’envisager un allongement jusqu’à 42 jours, mais le Conseil pousse à privilégier dans un premier temps 35 jours.’

Quid d’une dose unique?

Enfin, le Conseil supérieur de la Santé a également fourni une réponse ‘précise et courte’ à la question de savoir si une unique dose des vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna ou AstraZeneca pouvait suffire.

‘Aucune donnée scientifique ne présente l’efficacité de l’administration d’une dose unique de ces trois vaccins’, a conclu le président de la section de vaccination du CSS, qui ne recommande donc pas cette option.

Lire aussi: