Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 30 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le Sénat confirme la nomination de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême : ‘Un dangereux précédent’

Logo Business AM
Biden vs Trump

27/10/2020 | Ewa Kuczynski | 4 min de lecture

Amy Coney Barrett, EPA-EFE/Ken Cedeno / POOL

Le Sénat américain a voté et confirmé lundi la nomination à la Cour suprême d’Amy Coney Barrett, la juge pressentie par le président Donald Trump pour remplacer Ruth Bader Ginsburg, décédée en septembre dernier.

Avec 52 voix pour et 48 contre, la confirmation du Sénat à majorité républicaine de la nomination de la juge conservatrice de 48 ans à la Cour Suprême a suscité l’opposition de tous les membres démocrates de la chambre haute.

Le choix du président était déjà fait depuis un certain temps. Mais selon la Constitution des États-Unis, le président peut nommer à vie les neuf sages de la Cour suprême, qui ils doivent tout de même obtenir un feu vert du Sénat. Les républicains détiennent la majorité à 53 sièges sur 100 au Sénat (contre 47 pour les démocrates).

L’opposition démocrate s’était évidemment dressée contre cette nomination, demandant à Trump de ne pas exercer ce pouvoir avant la présidentielle du 3 novembre, ‘par soucis d’équité’. Les républicains du Sénat avaient malgré tout fait pression pour que la nomination d’Amy Conny Barrett soit rapidement confirmée. 

Un équilibre qui a basculé

La nomination de la Juge Barrett a été confirmée hier. Amy Conny Barrett était auparavant juge à la Cour d’appel de Chicago. Son arrivée à la Cour suprême (pour un mandat à vie) renforce la majorité conservatrice  de la plus haute instance juridique, ce qui donne aux juges républicains un avantage de 6 contre 3 sur ceux choisis par les démocrates.

Cette nouvelle nomination de Trump fait donc basculer l’équilibre idéologique au sein de l’influente Cour suprême en faveur des conservateurs. L’enjeu est considérable puisque l’institution tranche les principales questions de société, comme l’avortement, le droit de porter des armes ou les droits des homosexuels et …les litiges électoraux. 

S’agirait-il d’une stratégie du président? Si Donald Trump venait à contester les résultats des élections qui (pourraient lui être défavorables), un juge républicain de plus pourrait faire pencher la balance en sa faveur. Mais ce n’est à ce stade qu’une hypothèse.

Source: CNN


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    62.235.120
  • Nombre
    de décès
    1.452.317
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    574.448
  • Nombre
    de décès
    16.461
Logo Business AM

Business AM | Stocks