Le président de la SEC appelle à une réglementation plus stricte des cryptomonnaies: le bitcoin perd à nouveau du terrain

Le mouvement de reprise que le bitcoin a entamé la semaine dernière semble déjà avoir pris fin. Après avoir brièvement franchi la barre des 42.000 dollars, la valeur de la monnaie a chuté à 38.500 dollars aujourd’hui. Une baisse survenue après que Gary Gensler, le nouveau président de la SEC, le régulateur américain, a plaidé pour une réglementation plus stricte des cryptomonnaies.

Pourquoi est-ce important ?

Il est aujourd'hui impossible d'imaginer le monde financier sans les cryptomonnaies. Les régulateurs sont donc à la recherche de toutes sortes de moyens pour réglementer le secteur. Ils disent vouloir en premier lieu protéger les investisseurs.

L’avenir semblait tout aussi prometteur pour le bitcoin la semaine dernière. Dimanche 25 juillet, il avait réussi à franchir la barre des 39.000 dollars pour la première fois en six semaines. Les jours suivants, la reprise s’est poursuivie et la monnaie a dépassé les 40.000 dollars. Le week-end dernier, le bitcoin a même culminé à plus de 42 000 dollars.

Réglementation plus stricte

La modeste reprise semble maintenant bien loin. La valeur du bitcoin a chuté à 38 .000 dollars. Cette baisse est intervenue après que Gary Gensler, devenu président de la SEC en avril, a de nouveau appelé à une réglementation plus stricte des cryptomonnaies dans une interview accordée à Bloomberg.

« Si quelqu’un veut spéculer, c’est son choix, mais nous avons un rôle en tant que nation pour protéger ces investisseurs de la fraude », a-t-il déclaré. Il a ajouté être avant tout partisan d’une réglementation accrue des plateformes de négociation, sur lesquelles s’échangent les cryptomonnaies.

M. Gensler a également exprimé ses inquiétudes quant aux nouvelles façons dont les gens investissent dans les cryptomonnaies. Il a notamment parlé des plateformes dites « DeFi« . « Si des entreprises font de la publicité pour des investissements en crypto avec un rendement, elles devraient être placées sous la supervision de la SEC », a-t-il souligné. « Les plateformes qui regroupent des actifs numériques sont essentiellement des fonds communs de placement et devraient donc également se conformer aux règles de la SEC. »

Ce n’est pas la première fois que Gensler appelle à une surveillance plus stricte du marché des cryptomonnaies. En mai, il avait déclaré que les régulateurs financiers fédéraux devraient être « prêts à engager des poursuites » contre les acteurs malhonnêtes des cryptomonnaies et autres technologies émergentes.

Protéger les consommateurs

Naeem Aslam, analyste de marché chez Avatrade, a confirmé dans un commentaire à Yahoo Finance que la récente baisse du bitcoin est due aux déclarations de Gensler.

« Il a clairement indiqué qu’il voulait protéger les investisseurs, ce qui signifie davantage de réglementation. Tout cela alors que le concept même du bitcoin et de la plupart des autres cryptomonnaies est de s’éloigner de la pression réglementaire » a-t-il fait remarquer.

« Le monde de la crypto a considérablement changé, c’est un fait. Nous avons des acteurs institutionnels qui font de grands mouvements tous les jours. Protéger les consommateurs et les investisseurs est donc la bonne décision », a ajouté M. Aslam.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés