Le marché de l’immobilier se refroidit-il vraiment ? Presque tous les Belges s’attendent à une nouvelle hausse des prix

Le dernier baromètre du notariat montre que l'activité du marché immobilier s'est quelque peu refroidie. C'est un premier signal que les prix de l'immobilier pourraient bientôt baisser. Néanmoins, la quasi-totalité des Belges s'attendent à une nouvelle hausse des prix au cours des douze prochains mois, selon une enquête de la grande banque ING.

Le baromètre du notariat a montré au début du mois que le prix moyen d'une propriété résidentielle dans notre pays a augmenté de 7,1 %

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20