Le krach économique est inévitable selon l’indicateur de Warren Buffett

Le nonagénaire Warren Buffett – le financier le plus riche du monde avec une valeur nette de 110 milliards de dollars – a bâti son succès sur un principe simple : investir judicieusement et savoir quand le marché devient fou. Buffett a développé son propre indicateur pour cela. La semaine dernière, cet indicateur a dépassé les 200% aux États-Unis, pour la première fois de son histoire. Et cela signifie une chose : le krach boursier n’est pas loin.

L’indicateur de Warren Buffett reprend la somme des valorisations boursières et la divise par le PIB du pays, qui représente l’économie réelle. Lorsque cet indicateur dépasse 100 % du PIB, cela signifie qu’il y a un problème et que le krach est inévitable, selon l’oracle d’Ohama.

La semaine dernière, cet indicateur qui se concentre sur les États-Unis a dépassé les 200% pour la première fois de son histoire. À titre de comparaison, juste avant le krach des dotcom, l’indicateur Buffet avait atteint 140%. Et avant la crise de financière de 2008, il venait de dépasser les 100%…

Source: Current Market Valuation

Est-ce que ce sera différent cette fois ?

L’ambiance catastrophique annoncée par cet indicateur peut être nuancée. Vu que les taux d’intérêt sont à un niveau historiquement bas, il y a lieu de penser que le ‘cette fois c’est différent’ pourrait bien être vrai.

Si les taux d’intérêt sont bas, emprunter de l’argent devient moins cher. Les gains réels futurs valent théoriquement plus, ce qui peut avoir un effet positif sur le marché boursier. En outre, des intérêts bas signifient aussi des rendements plus faibles pour les investissements à faible risque, tels que les obligations. En conséquence, la demande pour ses produits baisse tandis que les cours des actions augmentent.

Cela signifie que l’indicateur Buffett restera probablement (extrêmement) élevé tant que les taux d’intérêt seront à des niveaux historiquement bas.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés