Le grand gagnant du boom des prix de l’énergie : la société de Warren Buffett dévoile une participation de 5 milliards de dollars dans un géant pétrolier

Berkshire Hathaway, la société de l’investisseur emblématique Warren Buffett, a accumulé plus de 91 millions d’actions d’Occidental Petroleum. Berkshire détient ainsi une part de près de 10% dans la société américaine, qui valait environ 5,1 milliards de dollars à la clôture de la bourse vendredi.

C’est ce qui ressort d’un rapport adressé à l’organisme américain de surveillance des marchés financiers, la SEC, et repris par des médias économiques américains tels que Business Insider et CNBC.

  • Berkshire a annoncé cette semaine qu’au 1er mars, le groupe détenait 29,8 millions d’actions dans un dépositaire légalement prescrit.
  • Il a dépensé environ 3,1 milliards de dollars pour tripler la taille de cette position à 91,2 millions d’actions au cours des trois jours suivants, selon une déclaration séparée.
  • Fin décembre, la société détenue par Buffett ne détenait pas encore d’actions ordinaires dans le groupe énergétique.

Actions préférentielles

Berkshire possède déjà 100.000 actions préférentielles dans Occidental Petroleum (Oxy en abrégé).

  • Ces actions donnent droit à des dividendes à intervalles fixes – en d’autres termes, indépendamment de la rentabilité de l’entreprise.
    • Avec les actions ordinaires, les dividendes ne sont versés que lorsque l’entreprise est rentable.
  • Les actions préférentielles ont été obtenues après l’investissement de 10 milliards de dollars dans la société pétrolière et gazière pour l’aider à financer son acquisition d’Anadarko Petroleum, une autre société américaine, en 2019.
  • Les actions préférentielles rapportent un dividende annuel de 8%, soit 800 millions de dollars par an.

Warrants

Berkshire dispose également de warrants (options) pour 83,9 millions d’actions ordinaires, avec un prix d’exercice de 59,62 dollars, grâce à son investissement antérieur.

  • Toutefois, l’action Oxy valait 56,15 dollars vendredi à la clôture des marchés, ce qui signifie que les options sont « out-of-the-money » pour le moment (elles sont plus chères que le prix actuel de l’action, mais quand elles avaient été données à Berkshire, elles étaient moins chères que le prix de l’actions, en 2019).
  • Si le cours d’Occidental dépasse le prix fixé pour les options, Berkshire peut utiliser ses options pour acheter des actions à un prix inférieur, puis les vendre au prix du marché et réaliser un bénéfice.
  • Si Berkshire conserve ses actions nouvellement achetées jusqu’à exercer ses options, et ne vend pas non plus les actions que le groupe aura alors en plus, il disposerait de 175 millions d’actions ordinaires – d’une valeur de plus de 10 milliards de dollars.

« Comme enlever des bonbons à un bébé »

En 2020, Carl Icahn, un autre actionnaire milliardaire d’Occidental, a qualifié l’accord avec les actions préférentielles et les options de beaucoup trop généreux pour Buffett & co.

« L’accord avec Buffett était comme enlever un bonbon à un bébé et, chose étonnante, elle (la PDG d’Occidental Vicki Hollub, NDLR) l’a même remercié publiquement pour cela », a alors fait remarquer la légende de Wall Street, directe dans son discours comme à son habitude.

Erreur?

Buffett était initialement préoccupé par son investissement. Dans un discours prononcé lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de Berkshire en 2020, il a même qualifié les actions Oxy d’erreur ; le prix du brut WTI avait plongé sous les 30 dollars le baril à l’époque. Mais il a adopté une vision à long terme : « Les prix du pétrole détermineront si presque toutes les actions pétrolières constituent un bon investissement à long terme », a-t-il déclaré à CNBC à l’époque. « Si le pétrole monte en flèche, vous gagnez beaucoup d’argent », a-t-il présagé.

Entre-temps, le WTI a augmenté de plus de 50% cette année pour atteindre un pic de 115 dollars, le plus haut niveau depuis sept ans. Ce boom a été alimenté par les inquiétudes liées aux obstructions de la chaîne d’approvisionnement suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Les actions d’Occidental ont également atteint leur plus haut niveau depuis deux ans. Avec le recul et l’évolution de l’actualité et des prix, Buffett considérerait-il encore l’investissement d’erreur?

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20