La Turquie construit sa première centrale nucléaire : voici comment la Russie met le doigt dans l’engrenage

Akkuyu, la première centrale nucléaire de Turquie, est actuellement en construction dans le sud du pays. Elle devrait à terme produire environ 10 % de l'électricité turque. Mais cela risque de rendre le pays encore plus dépendant de la Russie, qui finance en grande partie le projet.

En effet, 93 % du financement du projet, qui coûtera quelque 20 milliards d'euros, est assuré par Akkuyu Nuclear JSC, une filiale de Rosatom, l'agence nationale russe pour l'énergie nucléaire. Akkuyu Nu

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20