Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 04 JUIN

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La situation belge presque entièrement sous contrôle, mais ‘les efforts doivent être maintenus’

Logo Business AM
Crise du coronavirus

06/04/2020 | Kathy De Schrijver | 3 min de lecture

De Vlaamse woordvoerder van de expertengroep Steven Van Gucht (L) en diens voormalige Waalse tegenhanger Emmanuel André (R). Die laatste uit nu zware kritiek op het overheidsbeleid en onrechtstreeks ook op zijn vroegere collega . - Isopix

Comme chaque jour, le SPF Santé publique et la centre de crise ont fait une mise à jour sur l’évolution du coronavirus en Belgique. Les chiffres annoncés continuent de suivre la tendance positive observée ces derniers jours:

  • 420 personnes ont été hospitalisées ces 24 dernières heures. Au total, 5.840 patients sont soignés à l’hôpital pour une infection au covid-19.
  • Parmi eux, 1.257 sont soignés aux soins intensifs. Cela montre une diminution de 4 depuis hier.
  • 235 personnes ont pu quitter l’hôpital.
  • Le nombre de morts reste toujours préoccupant: 185 décès ont été annoncés ce matin, dont 60 en Flandre, 80 en Wallonie et 45 à Bruxelles.
  • Sur les 1.632 décès recensés en Belgique, 80% ont eu lieu en hôpital. 20% se sont produits en dehors du milieu hospitalier, principalement dans les maisons de repos.
  • 1.123 personnes ont été confirmées positives en 24 heures. En Belgique, 20.814 tests sont revenus positifs depuis le début de la crise.

La situation hospitalière

Les chiffres qu’on connait depuis plusieurs jours sont plutôt rassurants. Selon Emmanuel André, expert francophone pour le SPF Santé publique, ‘on s’oriente vers une stabilisation’. Il faut toutefois rester attentif à ‘l’effet weekend’, comme expliqué lors de la conférence de presse. Il se peut qu’en fin de semaine les chiffres soient légèrement sous-estimés.

Pour avoir un réel aperçu de l’évolution de la maladie dans notre pays, il faut s’intéresser à la situation dans les hôpitaux. Certaines annonces donnent de l’espoir. Le nombre de lits occupés dans les services de soins intensifs diminue légèrement, une première depuis le début de la crise sanitaire. Aussi, il y a plus de personnes qui sont sorties de l’hôpital que de personnes qui y ont été admises.

Mais cela ne suffit pas pour alléger la pression. ‘La charge de travail dans les hôpitaux est extrêmement importante. Les efforts doivent être maintenus un certain nombre de semaines pour que nous puissions revenir à un niveau acceptable’ a déclaré Emmanuel André.

Tant que la situation dans les hôpitaux ne sera pas revenue à la normale, il ne faut pas s’attendre à ce que la fin du confinement soit annoncée.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks