La pollution liée aux feux de forêt a fait chuter la production d’énergie solaire en Californie

Wildfires in Californië

Selon une récente analyse de l’agence américaine Energy Information Administration, la pollution engendrée par les terribles feux de forêt qui ont ravagé la Californie a considérablement réduit la production d’énergie solaire dans cet État, rapporte le site Axios ce jeudi.

La fumée des incendies est hautement chargée en particules fines. Celles-ci, en plus d’être un polluant respiratoire très dangereux pour la santé, engendrent un voile qui réduit la quantité de lumière qui atteint en temps normal les panneaux solaires.

Selon les chiffres de l’EIA, la production moyenne d’énergie solaire à l’échelle industrielle en Californie a diminué de près de 30% durant les deux premières semaines de septembre par rapport aux moyennes enregistrées en juillet.

Capture d’écran – EIA

Cercle vicieux

‘Une mauvaise nouvelle’, souligne Shayle Kann, de la plateforme d’investissement dans les énergies durables Energy Impact Partners, sur Twitter. ‘D’autant plus que le risque d’incendie est plus élevé par temps chaud, lorsque la demande d’électricité atteint un pic et que vous avez le plus besoin de l’énergie solaire.’

On constate donc que le réchauffement climatique n’a pas pour seules conséquences, entre autres, d’entraîner une hausse de la consommation d’énergie pour alimenter les systèmes de climatisation ou de provoquer de dramatiques feux de forêt. En plus de cela, il engendre également une baisse de la production de l’énergie solaire qui doit permettre de le contrer. La bataille est décidément loin d’être gagnée…

Lire aussi: