La NASA prévoit de reporter son projet de base permanente sur la Lune

Les astronautes américaines se préparent déjà pour leur future mission. (NASA)

La construction d’une base permanente américaine sur la Lune va devoir être reportée. Des problèmes techniques et financiers obligent la NASA à se concentrer sur d’autres priorités. C’est ce qu’affirme Doug Loverro, chef des voyages spatiaux habités.

Une base lunaire permanente aurait été le point de départ pour des explorations spatiales plus lointaines, entre autre sur la planète Mars. Cependant la NASA veut maintenant se concentrer sur les voyages habités sur la Lune.

Les ambitions de Trump

Les paroles de Loverro citées dans le Wall Street Journal pourraient tirer un trait sur les ambitions spatiales du président américain, Donald Trump. Le président a promis que le retour des vols habités vers la Lune devait serivr de déclic pour une base permanente américaine sur le Lune.

Cette base devait alors devenir à son tour le point de départ pour des vols habités vers d’autres destinations du système solaire. ‘Le développement de cette infrastructure devait commencer au plus tard à la moitié de cette décennie’ explique le Wall Street Journal. ‘Toutefois, Doug Loverro a laissé comprendre que la date finale n’en serait pas atteinte’.

Loverro souligne que la conception et le planning doivent être revus. Selon lui, la NASA est confrontée à des problèmes techniques et financiers. Il a mentionné un délais d’au moins un an.

Irréaliste?

Une nouvelle planification signifie que la NASA va dans un premier temps se concentrer sur des vols habités qui se poseront sur la Lune, comme lors des missions Apollo.

Le directeur de l’agence spatiale américaine précise clairement que les autres projets ne sont pas abandonnés. Ils sont cependant suspendus pour le moment. Il n’a pas donné de nouvelle date butoir. Il a également bien souligné que le nouveau programme devrait donner plus de temps à la NASA pour trouver un partenaire international.

L’alunissage avec des astronautes américains pourrait être possible dans 4 ans. Cela coïnciderait avec la fin d’un possible deuxième mandat pour le président Trump.

Selon les plans originaux, la base spatiale ne devait être installée que dans 8 ans. Mais la Maison Blanche a insisté pour que ce soit fait dans les 4 ans. Cependant, selon de nombreux experts, cette durée plus courte est arbitraire et irréaliste. Les démocrates américains voudraient plutôt reporter cet objectif à la fin de la décennie.

Lire aussi: