Voici les nouvelles combinaisons de la NASA pour aller sur la Lune

La NASA a dévoilé les nouveaux modèles de combinaisons spatiales qui permettront aux astronautes du programme Artémis de retourner sur la Lune dès 2024, avant de prolonger l’aventure jusque Mars.

La National Aeronautics and Space Administration a présenté, dans son siège de Washington, les combinaisons qui équiperont les astronautes du programme Artémis, qui vise à reposer le pied sur la Lune en 2024 avant de pousser plus loin l’exploration jusqu’à la planète Mars. C’est une ingénieure de la NASA, Kristine Davis, qui a rejoint l’administrateur de l’agence spatiale, Jim Bridenstine, sur la scène de présentation pour faire la démonstration de l’un de ces nouveaux équipements. Un choix loin d’être anodin puisque le premier Homme à remarcher sur la Lune sera une femme.

La première de ces deux nouvelles combinaisons s’appelle xEMU, pour Exploration Extravehicular Mobility Unit. Comme son nom l’indique, elle servira aux sorties extravéhiculaires sur la Lune. Dans un avenir plus lointain, cette combinaison devrait également servir de base aux tenues qui permettront l’exploration de Mars.

L’autre modèle, nommé Orion Crew Survival System, sera porté par les astronautes lors du décollage et du retour sur Terre, à bord du vaisseau Orion.

Améliorations

Selon la NASA, plusieurs améliorations rendent la xEMU bien plus performante que les combinaisons utilisées au cours du programme Apollo ou même celles portées actuellement par les astronautes lors de leurs sorties dans l’espace, à l’extérieur de la Station Spatial Internationale.

L’un des premiers aspects à avoir été amélioré est la maniabilité, et donc le confort, notamment au niveau des épaules. ‘Vous ne verrez plus les petits sauts et les chutes que l’on peut constater sur les vidéos d’Apollo. Nous avons ajouté des roulements et des éléments souples qui doivent permettre à la combinaison de mieux suivre les mouvements de son porteur’, explique Marshall Smith, directeur du programme de l’exploration lunaire humaine de la NASA, dans une déclaration reprise par NBC News.

La combinaison est également adaptée à la plupart des tailles et gabarits. Il s’agit de bien plus qu’un détail puisque cela permettra à tous les membres d’un équipage d’utiliser chaque équipement.

Par ailleurs, cette nouvelle tenue a été conçue pour permettre aux astronautes d’évoluer dans des températures allant de -157 degrés à +121 degrés.

Quant à la combinaison de vol Orion Crew Survival System, outre plusieurs améliorations techniques par rapport à ses prédécesseurs, elle permettra aux astronautes d’y trouver refuge, pour une période allant jusqu’à six jours, en cas de dépressurisation accidentelle du vaisseau spatial.

Plus
Lire plus...
Marchés