La Guerre en Ukraine fait finalement s’envoler les taux des cryptomonnaies

C’est la première fois que le secteur des cryptomonnaies se voit confronter à une guerre de haute intensité entre deux États, alors que celle-ci se joue aussi sur le terrain économique. On pouvait donc se demander comment les jetons allaient se comporter face à cette situation. Et bien pour l’instant ils montent en flèche, après toutefois une première phase à la baisse.

Le marché des cryptomonnaies a progressé lundi après que le département du Trésor a imposé de nouvelles sanctions contre la banque centrale de Russie. Le bitcoin a bondi de 14% pour atteindre 43 500 dollars, tandis que l’éther a augmenté de 7,6% et vaut désormais 2 900 dollars. Une bonne santé qui, selon les experts, a tout à voir avec la guerre entre l’Ukraine et la Russie et les très lourdes sanctions économiques imposées à ce dernier pays, alors que la semaine dernière, le bitcoin était plutôt en berne face à la crise qui menaçait déjà d’éclater en Ukraine.

A contrario de toutes les expériences précédentes

« Par le passé, il y a eu une forte corrélation entre la liquidation des actifs traditionnels et les baisses des actifs numériques », a résumé pour CNBC Leah Wald, PDG de Valkyrie Funds. « Cependant, nous n’observons pas cela actuellement et le test crucial est de voir si ce modèle se maintient. Si c’est le cas, nous pourrions potentiellement être au point de basculement que beaucoup attendaient, où le bitcoin et d’autres pièces numériques sont peut-être devenus d’usage courant. »

Depuis jeudi, lorsque l’invasion de la Russie a commencé, les transactions sur les échanges centralisés de bitcoins en rouble russe et en hryvnia ukrainienne ont bondi à leurs niveaux les plus élevés depuis des mois, selon la société de données cryptographiques Kaiko: « Le volume des paires de transactions en rouble et en hryvnia ukrainienne a augmenté bien plus rapidement que le volume d’autres paires, telles que BTC-USD, ce qui suggère que la crise influence directement le comportement des traders. »

L’idéal pour contourner frontières et entraves

Une belle occasion pour les défenseurs de la crypto de faire valoir les avantages de leur système : les jetons numériques ne s’embarrassent pas des frontières et résistent plutôt bien aux tentatives d’entraver leur circulation, ce qui semble en faire des valeurs refuges toutes trouvées pour de nombreux utilisateurs plongés dans la crise ukraino-russe, d’autant que les cryptomonnaies étaient déjà fort populaires en Russie, et apparemment aussi en Ukraine. Ce pays perçoit d’ailleurs une part non négligeable de l’aide internationale en devises numériques : le gouvernement ukrainien a récolté plus de 10 millions de dollars de dons en cryptomonnaies à la date de dimanche, selon la société d’analyse blockchain Elliptic. Le total des dons effectués en cryptomonnaies au gouvernement ukrainien, qui les a d’ailleurs récemment légalisées, et aux ONG soutenant l’armée s’élevait à environ 16,7 millions de dollars à la date de dimanche.

Plutôt un retour à la normale qu’une flambée des taux

Cette bonne santé des principales cryptomonnaies est toutefois à prendre avec des pincettes : la montée des tensions entre la Russie et l’Ukraine, durant la dernière semaine de février, avait fait baisser de manière plus ou moins équivalente. La valeur du bitcoin était même brièvement passée sous la barre symbolique des 40.000 dollars. Ce soudain rebond, aussi important qu’il soit, doit donc plutôt être perçu comme un retour à la normale après un hoquet dû à la crise. Difficile d’estimer ce que la suite de la guerre réserve à l’avenir des cryptomonnaies.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20