La Chine et la Russie vont construire des centrales nucléaires ensemble, laissant l’Europe encore un peu plus à la traine

Le président chinois Xi Jinping et son homologue russe Vladimir Poutine se sont accordés mercredi lors d’un appel vidéo sur la construction de 4 nouvelles centrales nucléaires en Chine. Pour les deux dirigeants mondiaux, l’énergie nucléaire est une étape nécessaire pour rendre leurs pays climatiquement neutres. En Europe, les projets de centrales nucléaires sont au point mort depuis des décennies.

La Chine et la Russie ont convenu en 2018 de travailler plus étroitement ensemble pour développer l’énergie nucléaire à l’intérieur de leurs frontières. Cela a été confirmé ce mercredi. Les deux dirigeants des pays alliés se sont mis d’accord pour construire plus de centrales. Le premier projet en vue concerne quatre nouveaux réacteurs nucléaires qui seront placés dans les centrales de Tianwan et Xudabao. Ces deux centrales se trouvent respectivement dans la province côtière orientale du Jiangsu et dans la province nord-est du Liaoning, qui borde la Corée du Nord.

30 millions de tonnes d’émissions de CO2 en moins

Le coût de ce projet n’a pas été dévoilé. Mais il a été annoncé, lors de l’accord sur le nucléaire en 2018, que les deux puissances mondiales rassembleraient au moins 2,9 milliards de dollars pour ces projets.

Ensemble, les quatre nouveaux réacteurs nucléaires pourraient fournir à la Chine environ 37,6 milliards de kilowattheures par an, selon le média d’État chinois CCTV. Cela permettrait au pays de réduire ses émissions de CO2 de 30,68 millions de tonnes chaque année.

Poutine rit

Avec ce dernier investissement, la Chine poursuit son développement de l’énergie nucléaire. Fin mars, le pays était déjà en mesure d’afficher des chiffres positifs pour le programme nucléaire de Hualong. Avec ce projet, la Chine a réussi à introduire une nouvelle génération de réacteurs à eau sous pression dans le pays. Grâce à ses avancements dans le nucléaire, la Chine espère devenir climatiquement neutre d’ici 2060.

Dans le même temps, en Europe, aucun nouveau projet de construction de centrales nucléaires n’a été lancé depuis des décennies. Les scientifiques chinois pensent qu’il ne sera pas possible de passer complètement à l’énergie éolienne et solaire sans aucune utilisation de l’énergie nucléaire. Mais en Europe, les avis sur ce sujet sont encore fortement divisés.

Poutine, de son côté, doit certainement bien rire. Il a qualifié ce dernier partenariat avec la Chine de ‘l’apogée des relations russo-chinoises’.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Bel20 devrait débuter en hausse

06/12/2021 07:47

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 enregistraient un gain d'un peu moins de 1 pour cent, environ une heure avant les heures de bourse.

La semaine dernière, la volatilité à Bruxelles a été élevée, avec notamment des gains importants au niveau des fonds individuels. Sur une base hebdomadaire, cependant, le Bel20 est resté presque inchangé à 4.123,99 points.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20