La Belgique a tranché: les vaccins potentiels contre le covid-19 seront gratuits, mais pas obligatoires

Frank Vandenbroucke sp.a
Isopix

Par communiqué, les ministres de la Santé ont indiqué avoir tranché la question: les candidats vaccins seront gratuits et administrés sur base volontaire.

L’objectif des ministres de la Santé du fédéral et des entités fédérées est de vacciner au moins 8 millions de Belges, soit 70% de la population. Dans un premier temps, des groupes prioritaires seront établis: le personnel soignant bien sûr, et les populations à risque.

Une task force va être chargée de mettre en place la stratégie de la vaccination en Belgique. Elle devra assurer une bonne coordination entre les différents niveaux de pouvoir et sera composée de scientifiques et de représentants du fédéral et des entités fédérées. Le docteur Dirk Ramaekers dirigera cette task force. Le docteur Yvon Englert sera lui chargé de créer une cellule ‘débat sociétal et communication’, mise sur pied pour contrer la méfiance d’un certain nombre de Belges par rapport aux vaccins.

Il est aussi prévu d’élaborer une plan de surveillance du vaccin.

La Belgique a lié son sort à 7 entreprises et laboratoires qui se penchent actuellement sur un vaccin contre le SARS-CoV-2. Elle fait aussi partie du programme lancé par l’UE, dont trois contrats sont déjà signés.

Ce lundi, l’entreprise américaine Moderna a annoncé un vaccin encore plus prometteur que le vaccin de Pfizer/BioNtech.