Jackpot pour Facebook, Instagram génère 20 milliards de dollars en revenus publicitaires

Mark Zuckerberg – EPA

L’application Instagram a généré 20 milliards de dollars en revenus publicitaires l’année dernière. Elle bat ainsi à plate couture Youtube et ses 15 milliards de dollars.

Facebook ne s’est pas trompé quand il a racheté Instagram en 2012. A l’époque, l’application ne rapportait pas un sous. Aujourd’hui, elle est devenue l’un des plus gros générateurs de revenus de la boîte de Mark Zuckerberg.

20 milliards de dollars ont été générés par Instagram en 2019, selon une étude de Bloomberg. L’application représente aujourd’hui plus d’un quart des revenus de Facebook. En effet, l’an dernier, l’entreprise de réseaux sociaux a récolté 70,7 milliards de dollars, principalement grâce à la publicité.

Instagram fait ainsi mieux que YouTube. Alphabeth, maison mère de Google, a annoncé récemment 15,15 milliards de dollars de revenus publicitaires générés par la plateforme de vidéos. La différence est encore plus marquante quand on sait qu’une partie de l’argent provenant des publicités est reversée aux créateurs de contenu sur YouTube. Instagram, quant à lui, ne doit pas rémunérer les influenceurs.

Une mécanique bien rodée

En moins de 8 ans, Facebook est parvenu à faire d’Instagram l’une des applications les plus lucratives du groupe. Pour cela, il a appliqué la même technique que pour son réseau social initial: incorporer des publicités dans le fil d’actualité comme s’il s’agissait de publications normales.

Instagram a atteint le milliard d’utilisateurs en 2018, un chiffre magique qui a attiré de nombreux annonceurs. Ces deux dernières années, Facebook a d’ailleurs augmenté progressivement l’occurrence des publicités sur l’application de partage de photos.

Achetée pour ‘seulement’ un milliard de dollars, Instagram vaut désormais plus de 100 milliards de dollars. On n’est pas loin de l’affaire du siècle pour la société créée par Mark Zuckerberg.

Lire aussi: