Huawei dévoile « sa » première voiture et frappe fort: « Plus autonome que Tesla, en moins cher »

Ce jeudi, Huawei a présenté en détail l’Aito M5, qui va devenir, en grossissant légèrement le trait, sa première voiture. Les ambitions de la firme chinoise sont très élevées.

Tout d’abord, petite précision. Il ne s’agit pas d’une voiture propre à Huawei. Cette Aito M5 est le premier modèle de la marque Aito (accronyme de Adding Intelligence to Auto), qui appartient au constructeur automobile californien Seres, filiale de l’entreprise chinoise Sokon. Basée dans la Silicon Valley, elle a déjà collaboré avec Huawei récemment. Et, avec Aito, cette entente s’est encore renforcée.

L’Aito M5 sera ainsi la première voiture à être équipée du système d’exploitation HarmonyOS, que Huawei a lancé en 2019 après avoir été privé d’Android (Google) suite à son placement sur une liste noire par l’administration Trump. Baptisé Harmony Smart Cockpit, le programme vise à offrir un maximum d’options de personnalisation du tableau de bord, à l’image de ce que font Tesla et Google (Android Automotive).

Huawei toise Tesla

Richard Yu, patron du Consumer Business Group et de l’Intelligent Automotive Solution BU chez Huawei, a annoncé ce jeudi que les premières Aito M5 seraient livrées, en Chine, aux alentours du 20 février. Les prix après subventions commenceront à 250.000 yuans (34.7000 euros). Ce qui la rendra moins chère que la Model Y de Tesla, vendue à partir 280.752 (39.000 euros), s’est-il félicité.

Dans son annonce, M. Yu a souligné que l’Aito M5, en plus d’être plus abordable que la Model Y, disposait aussi d’une meilleure accélération et d’une plus grande autonomie que sa concurrente. Elle passe de 0 à 50 km/h en 1,9 secondes, et de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes. Côté autonomie, elle dépasse les 1000 km.

Précision très importante: l’Aito M5 n’est pas une électrique mais une hybride. Son réservoir de carburant permet de prolonger l’autonomie lorsque la batterie est épuisée.

Parmi les autres caractéristiques vantées par M. Yu, il y a également le verre insonorisant à double couche, note CNBC. « Vous saurez s’il s’agit d’un modèle haut de gamme ou non par le son. Nous sommes en mesure d’offrir une expérience de qualité de type ‘bibliothèque' », a-t-il décrit.

Démenti sur démenti, mais…

Ces dernières années, Huawei n’a eu cesse de démentir les rumeurs disant qu’elle aspirait à construire des voitures. Force est de constater que la firme n’a toujours pas franchi cette ligne, puisque c’est bien Seres qui sera à la production. Elle s’en rapproche toutefois de plus en plus. Et cette Aito M5 en est une nouvelle preuve.

Les explications de M. Yu sur cette nouvelle voiture ont été données à l’occasion d’un événement ayant trait aux nouveaux produits de Huawei pour cet hiver, parmi lesquels on retrouve aussi le P50 Pocket, un smartphone pliable à clapet.

« Les nombreuses séries de sanctions de ces trois dernières années nous ont plongés dans l’hiver le plus long, car aucun hiver n’est aussi long que trois ans », a-t-il déclaré. « Malgré les grandes difficultés, nous avons reçu un fort soutien des consommateurs et des partenaires à travers le monde. »

L’événement aura duré deux heures et demi… dont une entièrement consacrée à l’Aito M5.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20