Horeca, bulle, commerces et voyages non essentiels, écoles, couvre-feu: voici toutes les décisions prises par le Comité de concertation

Ce mercredi, les décideurs politiques et leurs experts scientifiques se sont réunis pendant de longues heures afin de procéder à un assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus. Voici ce qu’ils ont décidé.

Toute une série de mesures tendant à mener vers un déconfinement progressif ont été prises lors de ce comité de concertation et annoncées par le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) en conférence de presse. Voici ce qu’il faut retenir, chronologiquement:

  • Ecoles: retour du présentiel à 100% pour le fondamental (sections maternelle et primaire) et pour les 1e et 2e secondaires le 19 avril. Enseignement hybride (présentiel et à distance) pour les deuxième et troisième degrés du secondaire. Un jour par semaine de présentiel dans le supérieur, mais les examens en présentiel
  • Voyages non essentiels: levée de l’interdiction le 19 avril, avec quarantaine obligatoire de sept jours (et testing aux jours 1 et 7) au retour et une augmentation des contrôles (250 euros d’amende en cas de non-respect). Ces voyages restent déconseillés.
  • Magasins non essentiels: réouverture à partir du 26 avril.
  • Métiers de contact non médicaux: réouverture à partir du 26 avril.
  • Bulle à l’extérieur: dix personnes à partir du 26 avril
  • Secteurs culturel, événementiel et sportif: pas encore de date prévue pour la réouverture de ces événements au public, mais début de projets pilotes le 26 avril.
  • Bulle à l’intérieur: possibilité d’accueillir deux personnes issues du même foyer et d’avoir des contacts rapprochés avec elles, à partir du 8 mai.
  • Horeca: réouverture des terrasses le 8 mai.
  • Suppression du couvre-feu, remplacé par une interdiction de se réunir à plus de 3 personnes (en plus du foyer) à l’extérieur la nuit (entre minuit et 5h), à partir du 8 mai.
  • Horeca: réouverture de l’intérieur début juin.

Notons que les mesures annoncées pour le 8 mai ne seront réellement prises qu’à condition que la situation aux soins intensifs se soit améliorée durablement.

Alexander De Croo a qualifié cette approche de ‘prudente et réaliste, axée sur la confiance’. Ci-dessous, un tableau reprenant l’ensemble des mesures.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20